27/07/2009 19:46:32
Maroc : Un collège d'entraineurs provisoire pour les Lions de l'Atlas
APA- Rabat (Maroc) La Fédération marocaine de football (FRMF) a annoncé lundi la désignation de quatre entraîneurs marocains à la tête des « Lions de l’Atlas » pour les trois prochains matches restant au titre des qualificatifs combinés, Coupe du monde et CAN 2010.
APA (Agence de Presse Africaine)
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le nouveau staff, qui a succédé au français Roger Lemerre, limogé pour « mauvais résultats », est composée de Lhassan Moumen, en tant que sélectionneur, Houcine Ammouta, Abdelghani Bennaciri et Jamal Sellami.

La mission de ce coach collégial « limitée dans le temps, consistera à tout mettre en œuvre pour défendre jusqu'au bout toutes les chances de qualification au cours de la dernière phase des éliminatoires de la coupe du monde 2010, sans qu'il ne lui soit tenu grief de leur issue », indique un communiqué de la FRMF.

La FRMF « estime aujourd'hui nécessaire de séparer les enjeux des trois prochaines rencontres de ceux, autrement plus structurants, liés à la refonte en profondeur du processus de management des sélections nationales », a précisé la même source.

La décision surprise est intervenue alors que d’autres noms faisaient le tour des rédactions sportives notamment Baddou Zaki, portier du Onze marocain (1979-1991) et Ballon d’or d’Afrique en 1986, qui avait conduit la sélection de son pays à la finale de la coupe d’Afrique des Nations en Tunisie (CAN 2004), la deuxième depuis 1976, date du sacre marocain à Addis Abeba.

Pris pour responsable du fiasco des « Lions de l’atlas », qui n’ont empoché que deux points en trois matches qualificatifs Lemerre s’était séparé « à l’amiable » avec la fédération marocaine de football, soit trois ans avant la date initialement convenue.

Depuis la prise de service en juillet 2008 de Lemerre à la tête du Onze marocain, un véritable désarroi s'est emparé de la sélection au point que de grosses pointures ont refusé de jouer sous sa houlette.

Lemerre (68 ans) avait conduit la sélection tunisienne au sacre africain en 2004, remporté au détriment de la sélection marocaine ( 2-1) conduite alors par Baddou Zaki.

La fédération marocaine avait limogé en février 2008 l’ancien coach français, Henri Michel, peu après la sortie du Onze chérifien au premier tour de la CAN, organisée au Ghana.

Le Maroc avait perdu sa première rencontre à domicile face au Gabon (1 -2) et tenu en échec contre le Togo (0-0) alors qu’il a décroché un nul blanc face au Cameroun au titre des qualificatifs combinés.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE