23/12/2011 03:46:16
Pierre Semengue. Le Gnral parle enfin
« Je vais me débrouiller pour trouver de l’argent »
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

S’il avait su qu’en le nommant au poste de président de la ligue de football professionnel (Lfp) la tâche sera aussi ardue qu’elle ne l’est depuis qu’il a pris les commandes de ce nouveau né des instances du football professionnel au Cameroun, il se serait certainement désisté. En acceptant cette mission (impossible) le général d’armée à la retraite, Pierre Semengue, comme le pensent certains amateurs du football, s’est laissé entraîner dans du sable mouvant. Il y a deux semaines, ce sont les présidents de clubs qui l’ont carrément pris en otage ; exigeant que le budget de fonctionnement alloué aux équipes d’élites soit revu à la hausse.

Déconcerté, le général a sollicité l’aide Michel Zoah, l’ex ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep) pour arbitrage. Des échanges que ce dernier a eu avec les « plaignants » l’on retient que « le gouvernement a décidé de donner une subvention à chaque équipe de l’élite one de 30 millions de Fcfa  ce qui fait 420 millions à l’ensemble des clubs de l’élite one, 10 millions par club de l’élite Two ce qui fait 140 millions de Fcfa pour l’ensemble des clubs de l’élite Two. A cela s’ajoute les cinq millions qui vont être donnés par la ligue sur les 250 millions mise à notre disposition par la Fecafoot. En plus de tout cela, Mtn Cameroon, le sponsor officiel du championnat, devra donner 20 millions à chaque club de l’élite One et de 12 millions par club de l’élite Two, avant d’ajouter: Le salaire minimum des joueurs de première division a été fixé par le ministre des Sports à 100 mille Fcfa  par joueur. Pour le joueur de deuxième division on n’a pas encore fixé les salaires », rapportait le président de la Lfp.

Bon à savoir, le coup d’envoi du premier championnat professionnel, déjà reporté à deux reprises, a été finalement fixé au samedi 7 janvier 2012 au stade de la Réunification avec à l’affiche, l’Union sportive de Douala contre Tiko United. Quant à la Mtn Elite two, elle démarrera le 14 janvier 2012. Par ailleurs la Lfp prévoit tenir un Conseil d’administration le vendredi 06 janvier à Douala. L’équation du budget sera-t-elle finalement résolue ? Mystère. Dans l’entretien ci-dessus, le président de la ligue de football professionnel revient sur les conclusions du conclave avec l’ex patron des sports. Il parle également des problèmes qui secouent la ligue et propose des solutions pour renflouer les caisses.
 
« Je vais me débrouiller pour trouver de l’argent »

Ces propositions du ministre des sports lors de la concertation qu’il a eu avec les présidents de clubs n’ont-ils pas fait l’objet de débat ?

Les présidents ont accepté, avant on ne donnait rien, maintenant avec la conjoncture financière mondiale et la situation financière du Cameroun on ne pouvait pas faire plus, on va essayer d’améliorer quand on pourra, pour le moment on commence comme çà.

Est-ce que vous avez évoqué le salaire des joueurs ?

Le smic des joueurs de première division a été fixé par le ministre à 100 mille frs cfa par joueur, pour le joueur de deuxième division on n’a pas encore fixé les salaires.

Les présidents de clubs se sont engagés à payer ces salaires ?

Bien sûr.

Est-ce que le budget de fonctionnement de la ligue ne prend pas un sérieux coup quand on sait que l’Etat vous oblige à donner 5 millions à chaque club de l’élite Two ?

Le budget de la ligue prend un sacré coup, d’ailleurs on n’avait rien, parce que ces 250 millions que donne la Fécafoot en deux tranches, c’est essentiellement pour l’organisation des matches, çà veut dire que le président de la ligue que je suis doit chercher l’argent ailleurs pour faire fonctionner son affaire.

Vous avez déjà une idée de l’endroit où vous allez trouver cet argent quand on sait que vous devez payer le salaire du personnel ?

Je vais me débrouiller, vous voulez que je vous dise quoi, à partir du 1er janvier je vais aller trouver tous ceux qui aiment le football pour qu’ils me donnent de quoi fonctionner.

Ce n’est pas trop de bricole çà mon général ?

Vous voulez que je fasse quoi ? Vous voulez que je prenne l’argent où ?

Est-ce que ce n’est finalement pas un cadeau empoisonné qu’on vous a jeté entre les mains ?

Je vous ai toujours dit qu’un ordre n’a jamais été une base de discussion, on donne les ordres et vous faites avec, le président de la ligue est un exécutant.

Quand est-il des stades qui vont recevoir les matches du championnat ?

Il y a deux stades qui ne sont pas encore homologués, il y a Maroua et Mfou, nous leur donnons jusqu’à la fin de la première phase pour qu’ils se mettent à jour.

Qu’est ce qui a été dit sur l’équipementier du championnat ?

Le problème d’équipement a été résolu, qu’est ce que vous pensez, nous avons pris les équipements de marque Nike, qui nous ont été livrés par football élite, City Sport nous a dit que c’est lui qui représentait Nike au Cameroun, nous avons demandé à City Sport de nous donner les équipements Nike et ils nous ont dit que c’est trop cher, je crois que je vais acheter les équipements Nike à l’étranger.


C.T / camfoot.com

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE