29/07/2009 14:23:08
Sports nautiques : La disqualification de Lac Ossa secoue la fédération
Le président de la fédération Paul Longo Sosso a pris la décision lors de la 5ème journée à Edéa, en lieu et place de la commission d'homologation.
Angui Mangan Edea
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Annoncée en grande pompe, la 5e journée du championnat national des sports nautiques prévue se disputer sur le plan d'eau de la Sanaga maritime à Edéa n'a pas connu le résultat de toutes ses promesses. Les populations de la ville ayant découvert l'événement sur le site de manière ponctuelle, ne s'y sont pas fortement impliquées. On pouvait donc, par endroit, dénombrer au bout du doigt, les quelques âmes curieuses ; environ une cinquantaine à peine, accoudées sur les gardes fous du vieux pont allemand, qui sert de monument à ce jour, du coté de la ville lumière.

Prévue démarrer à 10h, c'est dans les cours de 13h que la compétition va débuter. En l'absence des Kayak et Canoé annoncés, on remarquera la présence des mêmes notamment Elise Nlend, Paul Alain Rissong et le champion d'Afrique, Paul Ndoumbè Etia en avirons. Chacun dans sa catégorie, devrait donc parcourir une distance de 1,600 km.

Dans les pirogues, trois équipes seulement sur les quatre prévues et annoncées se montreront sur la ligne de départ à savoir Nganda Bolo, Lac Ossa et Ewodi junior, co-leaders au classement national. Les deux équipes, suscitant beaucoup d'émulation de la part du public, présenteront également beaucoup d'enjeux pour améliorer chacune à son niveau, son rang au classement général. On observera ainsi le duel très serré des pirogues Lac Ossa de la Sanaga maritime et Ewodi junior du Nkam, à quelques mètres de la ligne d'arrivée. Duel remporté par les braves rameurs du Nkam dont la proue franchira en premier la bouée de balisage délimitant la ligne d'arrivée.

Malheureusement, pour des raisons dont seul lui connaît le président de la fédération, Paul Longo Sosso a prononcé du haut du pont, la disqualification de Lac Ossa, alors que la compétition n'était pas encore arrivée à son terme et la commission de course, n'ayant pas encore rendu son rapport. "Vous croyez que qui est mieux placé en dehors de moi, pour rendre une telle décision ? Lac Ossa est disqualifié pour cette 5e journée et non pour la suite de la compétition", a soutenu le président de la Fédération camerounaise des sports nautiques (Fenasnau).

Une décision qui, au-delà de susciter des remous et des grincements de dents, a frustré bon nombre parmi lesquels le président de Lac ossa. "Croyez-vous qu'un président de fédération a le droit de prononcer une décision de course alors qu'il y a une commission d'homologation et que le jury n'a pas encore déposé son rapport ? Je pense qu'il n'a pas qualité. Au contraire, il a confondu les rôles et veut tuer la fédération. Mais si cette disqualification arrivait à être effective, je vais fermer la porte à la fédération. Je suis vraiment désolé", a déclaré Longuè Dipito, le président de Lac Ossa, très courroucé. Toutefois, il faut souligner que la Fécasnau, qui existe depuis bientôt dix ans, n'a pas encore défini clairement ses règles de compétition, encore moins les critères de disqualification pendant les compétitions. Tout semble jusqu'à lors se définir au coup par coup. Au niveau des officiels, il faut également dire que les juges arbitres chargés d'officier les avirons sont les mêmes qu'on retrouve au niveau des pirogues. Et pourtant, les pirogues, jusqu'à présent, ne sont pas une discipline olympique.

Résultats
Avirons
1ère série
1er- Ngolè / Amadou (double)
2e- Epessè (skiff)
3e- Nlend (skiff)

2e série (skiff)
1er- Etia
2e- Rissong
3e- Ndjebayi

Angui Mangan Edea

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE