19/01/2012 01:05:12
Les Lions Indomptables de la Can 2012
X Maleya joue et se qualifie pour la Can 2012
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

X Maleya

X Maleya joue et se qualifie pour la Can 2012

Le boys band camerounais le plus adulé de l’heure a participé à « Célébrons l’Afrique », la chanson officielle de la Can Orange 2012, aux côtés de la « mama » Patience Dabany qu’accompagnent ses enfants des quatre coins de l’Afrique : Magic System (Côte d’Ivoire), Miki Bad Boy (Guinée Equatoriale) et Bill Clinton (Rdc).

Revoici le X Maleya ! Si Samuel Eto’o et ses coéquipiers sont condamnés à regarder la Can devant le petit écran, le groupe qui ne cesse d’enchaîner des hits et des lauriers depuis 2009, lui, sera de l’évènement incontournable de l’année 2012 en Afrique dont le coup d’envoi sera donné le 21 janvier prochain. Auguste, Roger et Haïs ont récemment posé leur voix sur un single baptisé « célébrons l'Afrique », chanson officielle de la Can Orange 2012 dont la vidéo est déjà diffusée sur les différentes chaînes de télévisions africaines. A lui seul, ce morceau réuni le Gabon (Patience Dabany) la Rdc (Bill Clinton), le Cameroun (X Maleya), la Côte d’Ivoire (Magic system), le Nigeria (Dom Tom) et bien plus. Le deuxième couplet fait ressortir toute la sensibilité des voix de Roger et Auguste.

Arrangé par un autre Camerounais Edgard Yonkeu dans les studios Direct prod, « célébrons l’Afrique » est un véritable régal. Idem pour le clip réalisé par Boss Playa (Gabon) qui est de l’avis de plusieurs mélomanes, super, vivant, et d’une qualité irréprochable. « J’ai plus de réserves quant à la chanson en elle-même qui rappelle davantage une ambiance brésilienne qu’africaine, malgré la touche pourtant authentique de chaque artiste. Car il est finalement difficile d’en définir le rythme, donc difficile malgré tout de s’y identifier. Je doute qu’elle reste dans les annales, mais elle demeure une belle façon de réunir l’Afrique autour du sport et de la musique, et surtout de valoriser nos artistes qui peinent encore à s’imposer en tant que poids économique dans leurs pays », commente un internaute.

Le groupe X Maleya est un groupe camerounais dont l’origine des membres est aussi variée que son univers musical. Auguste et Roger, puis Haïs, le métis franco-américano-camerounais sont des amis d’enfance qui ont su mettre ensemble leur amour de la musique pour en faire un concentré de talent et de fraîcheur musicale. C’est donc tout naturellement qu’on retrouvera dans leur musique ce subtil mélange de chants en français, anglais et bassa sur fond de hip-hop, de rythmes et sonorités bantu. En 2011,  le groupe a signé son comeback sur le label Empire Company du rappeur Pit Baccardi et offre un album riche de mélodies et de rythmes qui propulsera le X-Maleya à un cap supérieur, tout en gardant la marque de fabrique qui leur est propre : paroles touchantes et ambiances festives sur un son lourd, puissant et métissé.
 
X-Maleya. « La jeunesse est capable de grande et bonnes choses »

La boy-band camerounaise retenue pour l’exécution de l’hymne de la coupe d’Afrique des nations Gabon/ Guinée Equatoriale parle de sa rencontre avec l’équipe de production de cette chanson et surtout de la lourde responsabilité qu’elle a dans cette compétition. Celle de porter les couleurs du Cameroun absent de cette 28ème édition.
 
Quel sentiment après avoir été choisi pour chanter « célébrons l’Afrique », hymne de la Can Gabon/Guinée Equatoriale 2012 ?

C’est un sentiment de fierté et de satisfaction. Nous le percevons aussi comme une récompense de tout le travail abattu jusqu’ici. Nous en sommes très contents.

Est-ce un rêve qui se réalise ?

Oui. C’est un de nos nombreux rêves qui se réalise. C’est déjà bien pour nous. Mais le meilleur reste à venir. Nous n’allons pas dormir sur nos lauriers parce que nous avons été retenus pour participer à l’hymne de la coupe d’Afrique des nations 2012. Nous allons continuer à travailler parce que le meilleur reste à venir.

Comment s’est faite la rencontre entre X-Maleya et l’équipe de production de cette chanson, Samuel Eto’o y a été pour quelque chose ?

Il faut d’abord retenir que le groupe X-Maleya est un des groupes phares en Afrique. Ensuite, il faut savoir que le groupe X-Maleya est très aimé en Guinée Equatoriale. Il faut que les Camerounais arrêtent de le dire quand des jeunes évoluent, que c’est un tel qui est derrière. Non, Samuel Eto’o n’y est pour rien pour notre participation à l’hymne de la Can. Nous manageons nous –mêmes nos projets. Donc c’est notre manager Pit Baccardi qui nous a fait savoir que nous avons été sélectionnés pour participer à l’hymne de la Can.

Vous allez à la Can représenter le Cameroun absent de cette 28ème édition, une grande responsabilité quand même...

Disons que nous représentons le Cameroun chaque jour que le soleil se lève. Nous ne le faisons pas pour nous-mêmes, mais davantage pour la jeunesse. Lui donner une autre image de ce que les gens ont d’elle. Les gens doivent retenir que la jeunesse est capable de faire de grandes et bonnes choses. Pour cela, ils doivent être encouragés et non traités de tous les noms d’oiseaux ou attribuer leur évolution à une quelconque compromission. Les jeunes doivent pouvoir contourner des obstacles et aller à l’essentiel. Du reste, ça a été un plaisir de travailler avec la « mama » Patience Dabany, Edgar Yonkeu, Magic System…qui sont des artistes talentueux et expérimentés. Nous espérons ainsi tracer la route à la jeune génération.

Entretien avec Adeline Tchouakak

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE