23/01/2012 03:09:54
Plein jeu: Triomphe de la Guine, dsillusion pour le Sngal
Première surprise de cette 28ème édition de la coupe d’Afrique des nations. Les Lions de la Teranga que l’on présentait comme les archi-favoris, n’ont pas fait le poids face à la Zambie (1-2), lors de la 1e journée. Trop larges défensivement, les Sénégalais ont laissé Mayuka (12e) et Kalaba (20e) marquer.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Première surprise de cette 28ème édition de la coupe d’Afrique des nations. Les Lions de la Teranga que l’on présentait comme les archi-favoris, n’ont pas fait le poids face à la Zambie (1-2), lors de la 1e journée. Trop larges défensivement, les Sénégalais ont laissé Mayuka (12e) et Kalaba (20e) marquer. C’est Dame Ndoye (74e) qui a réduit la marque pour le Sénégal. Après la victoire de la Guinée Equatoriale face à la Libye (1-0) en ouverture, les hommes d’Amara Traoré sont désormais avant-derniers de leur poule.

« Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ». Les coéquipiers de Mamadou Niang ont sans doute tiré la morale de cette boutade samedi dernier. Face à la Zambie, le Sénégal est passé à côté de son entrée en matière dans le groupe A de cette Can, s'inclinant deux buts à un devant les Chipolopolo qui ont fait la différence au cours des 25 premières minutes qu'ils ont endiablées. Mayuka profitant d'abord du laxisme de la défense adverse pour ouvrir le score de la tête (12e, 0-1), avant que Katongo, d'une magnifique ouverture, n'envoie Kalaba marquer le but du break (21e, 0-).

Dangereux entre-temps par l'intermédiaire de Sow, auteur d'une tête joliment repoussée par Mweene sur sa ligne (14e), les Sénégalais ont la tête sous l'eau et Gomis est rappelé sur le banc dès la 28e minute, remplacé par N'Doye. Ce dernier réduit l'écart à l'amorce du dernier quart d'heure (74e, 1-2), mais ce léger sursaut d'orgueil ne les a pas conduit vers l'égalisation. Du côté des « Français » de cette équipe, il faut noter la sortie dès la mi-temps de Niang, remplacé par Dia, et celle de Sow, qui n'a pas convaincu à ce poste d'ailier (71e).Les Zambiens, trop fatigués pour enfoncer le clou en seconde période, ont fait preuve d'une belle solidarité pour tenir le choc jusqu'au bout.

Interrogé en conférence de presse après la défaite du Sénégal l'attaquant Mamadou Niang a dit toute sa déception. « En première période, ça a été un échec collectif. On a vraiment tout fait à l'envers. Nous avions un schéma de jeu, qui était de passer sur les côtés, mais on n'a pas su le faire. Le coach nous l'avait demandé. On a fait une meilleure seconde période, mais on était parti avec 45 minutes de retard. On va essayer d'oublier ce match pour prendre un maximum de points sur les deux autres », a expliqué le capitaine des Lions devant les caméras de nos confrères d'Orange sport. Avec cette victoire sur le Sénégal, les Chipolopolo rejoignent ainsi la Guinée Equatoriale en tête du groupe.

Ouverture du score tardive

Plus tôt dans la journée, la Guinée Equatoriale, co-organisatrice de l'épreuve, avait remporté le match d'ouverture face à la Libye (1-0) dans ce même groupe A. La rencontre a tout de même été très terne, les deux équipes n'enflammant le stade que par à-coups. Elles se sont néanmoins montrées très joueuses, ce qui est tout à leur honneur. Mais alors que l'on se dirigeait vers un pâle 0-0, Balboa a endossé le costume de héros national dans les dernières minutes du match. Bien lancé par Ekedo, qui avait fait le forcing pour entrer en jeu une minute plus tôt en remplacement de Bodipo, blessé, Balboa s'est présenté à l'entrée de la surface avant d'expédier une jolie frappe en pleine lucarne (87e, 1-0).

Cette ouverture du score tardive a eu le mérite d'enflammer la fin de match, et Mohamed n'était pas loin d'égaliser sur un tir bien détourné par Danilo (89e), le portier équato-guinéen, bien plus rassurant que son homologue libyen, Abod, qui avait encaissé un but gag mais refusé en première période (16e). La Guinée Equatoriale lance donc très bien sa campagne, alors que la Libye, vu ce qu'elle a montré, a de quoi nourrir des inquiétudes pour la suite de la compétition.

C.T

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE