30/01/2012 01:29:58
Thierry Fidjeu. L'artificier camerounais qui fait les beaux jours du Nzalang
Las d’attendre une convocation chez les Lions indomptables, l’ancien capitaine de l’Union sportive de Douala a finalement changé de nationalité pour disputer la phase finale de la Can 2012. L’attaquant du Nzalang Nacional de Guinée Equatoriale est depuis le début de cette compétition, l’une des pièces maîtresses du dispositif offensif du coach brésilien Gilson Paulo.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Las d’attendre une convocation chez les Lions indomptables, l’ancien capitaine de l’Union sportive de Douala a finalement changé de nationalité pour disputer la phase finale de la Can 2012. L’attaquant du Nzalang Nacional de Guinée Equatoriale est depuis le début de cette compétition, l’une des pièces maîtresses du dispositif offensif du coach brésilien Gilson Paulo.

« Ça fait huit mois que j’ai accepté de prendre la nationalité Equato-guinéenne. Mais, ça faisait deux ans que ce pays était derrière moi. C’était difficile pour moi de faire le choix parce que j’espérai toujours une chance de jouer avec les Lions indomptables la sélection de mon pays d’origine. Malheureusement, mes espoirs ont été déçus. Finalement, Henri Michel (entraîneur sélectionneur de la Guinée Equatoriale, à l’époque ndlr) est venu, il m’a appelé, nous avons échangé, il m’a convaincu de porter les couleurs du Nzalang Nacional », dixit Thierry Fidjeu lors d’une interview accordée, il y a trois mois à nos confrères de starafrica. L’ancien sociétaire des Nassara ajoutait pour éviter toute fausse interprétation, que la proposition financière n’a pas été la plus importante pour lui ; mais le désir d’être footballeur professionnel. « J’ai été surtout motivé par la possibilité d’être international et de jouer aussi la phase finale de la coupe d’Afrique des nations qui sera co-organisé par mon nouveau pays », précisait-il.

Depuis le début la Can, les supporters de l’équipe nationale équato-guinéenne n’ont d’yeux que pour ce joueur au talent indiscutable. Très remuant dans la surface de réparation, Thierry Fidjeu a pour atouts sa puissance, sa détermination, sons sens du but et cette aptitude technique dont il sait user pour faire la différence. De l’Union sportive de Douala à la sélection Equato-guinéenne, commentent certains techniciens camerounais, il a beaucoup évolué en termes de performances et de production sur le terrain. En terre Equato-guinéenne, la chance semble lui ouvrir ses ailes. Titulaire incontestable dans l’effectif très sélectif du technicien brésilien Gilson Paul, Thierry se sent comme poisson dans l’eau. Dans le groupe,  « ça se passe bien, du moment où avec certains, on se connaissait depuis le Cameroun. Depuis que le coach est arrivé, il y a des résultats, ce qui fait que la sérénité et la bonne ambiance règnent dans le groupe. Donc, tout va comme sur des roulettes, surtout que la population locale nous a accepté. Elle attend beaucoup de moi comme de tous les autres joueurs de la sélection qui, comme vous le savez, viennent d’horizon divers », confiait-il quelques jours avant le kick-off de la Can.

En fait, c’est l’ancien entraîneur limogé, Henri Michel qui, séduit par le volume de jeu du Camerounais, a fait des pieds et des mains pour qu’il regagne le Nzalang. C’est sans doute pourquoi il lui doit tout dans sa carrière de professionnel. « le rapport que j’ai avec lui, ce sont les mêmes que j’ai avec les autorités de la Guinée Equatoriale. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de nuage. Tous m’ont très bien accueillis et ils me donnent les possibilités de bien m’exprimer. En retour, je me bats pour donner le meilleur de moi-même afin de contribuer au relèvement du niveau du football de ce pays », revelait-il avant de conclure « C’est vrai que nous ne sommes pas favoris, le seul avantage que nous avons c’est notre statut de pays organisateur qui nous amène à jouer à domicile. Mais, le football a ses réalités, il n’a plus de frontières. Donc, tout peut arriver ». Bon vent l’artiste !

C.T

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE