22/02/2012 00:16:56
Aprs la Can. La Zambie propose un contrat en or Herv Renard
Interpellé par de nombreux supporters sénégalais, notamment sur les réseaux sociaux qui réclament son arrivée à la tête des Lions de la Teranga après le fiasco de l’équipe sénégalaise lors la Can,  le sorcier blanc de la Zambie a finalement décidé de rempiler à la tête des Chipolopolo.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille


Interpellé par de nombreux supporters sénégalais, notamment sur les réseaux sociaux qui réclament son arrivée à la tête des Lions de la Teranga après le fiasco de l’équipe sénégalaise lors la Can,  le sorcier blanc de la Zambie a finalement décidé de rempiler à la tête des Chipolopolo. Le nouveau contrat qui court jusqu’en 2014, permettrait à Hervé Renard de participer aux éliminatoires de la Can 2013 et du Mondial 2014 et de décrocher éventuellement un ticket pour la phase finale au Brésil.

Pour faire des omelettes, il faut casser des œufs. Ce vieil adage, le gouvernement zambien l'a bien compris, en reconduisant Hervé Renard à la tête des Chipolopolo, en lui proposant un contrat en or pour le convaincre de rester. Au grand dam du Sénégal qui avait le technicien français dans son viseur. Hervé Renard ne sera pas le prochain entraîneur de l'équipe nationale du Sénégal. Le technicien français qui avait entrouvert une lueur d'espoir pour sa possible venue, devrait finalement rester à la tête des Chipolopolo qu'il a hissés au sommet du football africain.

La fédération zambienne de football, au parfum des sollicitations tous azimuts à l'endroit de « son » sorcier blanc, a définitivement coupé l'herbe aux pieds de ces courtisans dont le Sénégal, en quête d'un nouveau sélectionneur, depuis le départ d'Amara Traoré. Le gouvernement zambien a pris en main le dossier, pour calmer les ardeurs des nombreux prétendants qui se bousculent à la porte d'Hervé Renard. « Nous avons eu une réunion fructueuse avec la Faz, et je veux vous annoncer que nous allons signer très prochainement un contrat (...) avec Hervé Renard, qui courra jusqu'à août 2014 », a déclaré Chishimba Kambwili à la radio nationale. « Nous allons faire en sorte de lui offrir un contrat lucratif, de façon à ce qu'il ne soit pas influencé par les autres pays qui cherchent à le recruter », a ajouté le ministre.

Suffisant pour clore le débat à ce sujet, après le jeu de cache-cache de Renard qui, il y'’a trois jours seulement, avait fait un clin d'œil aux « Lions ». Finalement, l'entraineur français va pouvoir, grâce à un nouveau contrat juteux, poursuivre l'aventure avec la Zambie, même s'il dit ne pas être motivé par l'aspect financier.

« Ma priorité ira à la sélection zambienne, s’ils me font une proposition convenable sur le plan sportif. Je ne parle pas d’argent. Si j’avais voulu, j’aurais pu partir dans le Golfe pour 1 million d’euros, par an », avait-il déclaré. Après des expériences peu concluantes avec les Palancas negras d'Angola et le club algérien de l'Usm, Hervé Renard a repris en fin 2011, les rennes de la Zambie qu'il avait quittée une année plus tôt pour des raisons familiales.

C.T.


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE