29/02/2012 02:08:03
Rigobert Song impose un nouveau Code disciplinaire aux Lions
« Magnan » sort ses crocs. Pour sa première sortie, le nouveau Team Manager de la sélection nationale fanion a préparé un document qu’il a intitulé « Les 11 engagements du Lion Indomptable ». Une espèce de code disciplinaire visant à  conscientiser les joueurs sur la valeur de l’engagement sous le drapeau et la responsabilité qui est la leur dans la défense des couleurs nationales.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Rigobert Song, Capitaine lions indomptables du cameroun
« Magnan » sort ses crocs. Pour sa première sortie, le nouveau Team Manager de la sélection nationale fanion a préparé un document qu’il a intitulé « Les 11 engagements du Lion Indomptable ». Une espèce de code disciplinaire visant à  conscientiser les joueurs sur la valeur de l’engagement sous le drapeau et la responsabilité qui est la leur dans la défense des couleurs nationales.

Motus bouche cousue. Au lendemain de sa nomination, il disait être soumis au droit de réserve. Par conséquent ne pouvait donc se livrer à des déclarations relatives à ce poste qu’il héritait au lendemain de l’embarrassant Marrakechgate ; encore moins à sa feuille de route dont on présentait comme une entreprise babylonienne voire impossible. Deux mois après, Rigobert Song décide enfin de sortir de son mutisme et de prendre le taureau par les cornes.

Le premier acte fort de Magnan, apprend-on, est survenue au cours d’une réunion de prise de contact tenue lundi 27 février 2012 à Paris avant l’embarquement des Lions pour Bissau, devant une assistance composée de joueurs, d’encadreurs et de représentants des autorités, notamment le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) et la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), l’ancien défenseur de Galatasaray a fait savoir que dans son nouveau rôle de Team Manager, il souhaite apporter un zest d’innovation et surtout faire preuve d’anticipation permanente en vue d’une gestion professionnelle de l’équipe nationale.

C’est donc pour entamer sa nouvelle aventure qu’il a édicté les onze jurements qu’il a baptisé « les 11 engagements des Lions indomptables ». Selon Rigobert Song, ces engagements symboliques et citoyens du Lion Indomptable forment un texte qui devra être lu comme un serment et signé par les joueurs actuels de l’équipe nationale et par tout nouveau footballeur appelé au sein de la sélection.

Ce serment solennel a-t-il précisé, est « un rappel et une adhésion aux valeurs qui ont forgé de multiples générations de Lions Indomptables qui ont hissé haut notre cher drapeau national, vert-rouge-jaune et fait de notre patrie une grande nation de football. Il sert aussi à leur rappeler la chance qu’ils ont de porter ce maillot et la responsabilité qui est la leur de pérenniser la légende Lions Indomptables du Cameroun ». Après avoir succinctement présenté sa démarche, Rigobert Song a ensuite convaincu tous les joueurs et encadreurs de l’équipe nationale à apposer chacun sa signature au bout de ce document planifié, élaboré, écrit de ses propres soins. Tous les joueurs se sont exécutés et ont apposé au bas du document leur signature précédée de la mention « Lu et approuvé », suivi du lieu et de la date de l’adhésion au code moral. L’encadrement technique n’est pas en reste puisque Denis Lavagne et ses adjoints, Martin Ndtoungou Mpile et Pierre Mbarga ont également adhéré à cette innovation.

Focal. Un autre règlement intérieur de trop ?

Institué et imposé aux joueurs des équipes nationales de football au lendemain de la déconfiture des Lions indomptables au Mondial 2010 en Afrique du sud, le Code disciplinaire était salué par plusieurs amoureux du football Camerounais. Ceux-ci voyaient déjà en cette espèce de règlement intérieur la fin de l’indiscipline et du laisser-aller au sein de la tanière. Des maux qui ont longtemps imposés leur diktat dans cette équipe nationale qui ne faisait plus trop rêver.

Plus crus, certains observateurs et analystes de la scène footballistique l’avaient même rebaptisé « arsenal répressif » au regard de sa longueur et de la série d’exigences qu’il charriait.  Bref, on voyait en ce code disciplinaire un document garde-fou qui permettrait à l'avenir d'éviter les débordements comme ce fût le cas en Afrique du Sud et même en Angola lors de la Can 2010. On l’encensait en oubliant que ce nouveau Code arrivait alors qu’un autre règlement intérieur avait été signé le 19 décembre 2000 par le ministre des sports de l’époque, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, par décision n°26/Mjs/Cab. Lequel règlement n’avait duré que le temps d’une rose surtout qu’à la Fécafoot on prétextait que ce texte était caduque et par conséquent n’avait plus aucune légitimité.

Qu’est donc devenu ce fameux Code disciplinaire au moment où souvent des sanctions prises par l’organe juridictionnel de la Fécafoot se font à la tête du client ? A-t-on suffisamment mis en application ledit Code au point où une fois encore joueurs et encadreurs se voient obligés à lire et a approuver ces « 11 engagements des Lions indomptables ». N’est-on pas là en train d’assister à un Code disciplinaire bis qui connaîtra sans doute la même fin que les précédents?

Les 11 engagements du Lion indomptable

1.L’équipe du Cameroun est sacrée : La servir est mon seul but

2.Le Vert-Rouge-Jaune est sacré : sur tous les stades je le porterai, je l’honorerai et je le défendrai

3.Jouer pour mon pays est un honneur : Avec loyauté, fidélité et courage, je le représenterai

4.Chaque match, chaque sélection, est un bonheur partagé avec mon peuple, mon public, mes bons compagnons

5.Avec mes coéquipiers je serai plus fort : amitié et solidarité seront mes bons compagnons

6.Je ferai du respect des anciens un principe, c’est d’eux que j’ai hérité ce maillot : Illustre, ils me l’ont légué, glorieux, je le transmettrai

7.Je communiquerai avec mes coaches, mes camarades et mes dirigeants : Le dialogue restera ma force

8.En tout temps, en tout lieu, titulaire ou remplaçant je servirai avec enthousiasme et professionnalisme

9.Sur le terrain je donnerai le meilleur de moi-même, je serai digne et je garderai la tête haute

10.Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, je serai toujours un exemple pour la jeunesse du Cameroun et d’Afrique

11.Indomptable je suis, indomptable je resterai

C.T

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE