03/08/2009 12:56:28
Football : Les Lionceaux toutes griffes dehors
Leur victime est Renaissance de Ngoumou, qu’ils ont battu par 4 buts à 0 samedi dernier au stade Ahmadou Ahidjo, devant le ministre des Sports.
Achille Chountsa
Le Jour
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les Lions Indomptables juniors du Cameroun ont battu Renaissance de Ngoumou par 4 buts à 0 samedi dernier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. C’était en match amical sanctionnant la fin du stage de préparation de la coupe du monde de football junior à laquelle prendront part les Lionceaux du Cameroun dès le 24 septembre prochain en Egypte. Ce match a permettait aussi à Renaissance de Ngoumou de jauger son niveau de préparation pour le championnat Mtn Elite One, dont le début a été fixé au 26 septembre 2009.

C’est la seconde mi-temps qui a été prolifique en buts puisqu’à la pause, l’avance n’était que d’un but à 0 en faveur des Lionceaux. Un but inscrit par Achille Alanga (25ème) sur un coup de tête, à la suite d’un centre en retrait de Djussou.

Le 4ème but a été le plus spectaculaire (75ème), parce qu’il concluait une phase de jeu bien élaborée : une-deux entre Etienne Eto’o et Emana. Passement de jambes et débordement de celui-ci. Centre en retrait au premier poteau et anticipation de Etienne Eto’o, qui coupe la trajectoire du ballon. But. Bien avant ce but Achille Alanga (51ème) et Edoah Ngah (64ème) ont inscrit les second et troisième buts.

Cette rencontre s’est disputée en présence de Michel Zoah, le ministre des Sports et de l’éducation physique, qui a tenu à descendre sur la main courante à la mi-temps pour serrer la main aux joueurs des deux équipes. Avec les Lionceaux, il prenait le temps de causer avec chaque joueur. A chacun, il transmettait un message d’encouragement. De même qu’il s’est entretenu avec Alain Wabo, le sélectionneur de cette équipe au sujet de la préparation des Lions Indomptables juniors. Deux autres stages de préparation sont prévus avant le début de cette coupe du monde junior. « Mais les dates et lieux ne sont pas encore arrêtés », nous a confié Engelbert Mbarga, l’entraîneur adjoint des Lionceaux.

« En temps normal, indique un entraîneur de football, à l’occasion du match amical du 12 août prochain contre l’Autriche, les Lionceaux devraient aussi livrer un match contre une grande nation de football, étant donné qu’ils se préparent pour une coupe du monde à laquelle ils sont déjà qualifiés ». Le Cameroun évoluera à partir du 24 septembre prochain dans la même poule que l’Allemagne, la Corée du Sud et les Etats-Unis.

Fiche technique : Lions Indomptables juniors – Renaissance de Ngoumou : 4-0

Officiels :

Arbitre : Nkou Ateba, A1 Michel Tsogo, A2 Régine Mekoua, A4 Jean-Marie Ebogo
Buts : Achille Alanga (25ème et 51ème), Edoa Ngah (64ème) et Etienne Eto’o (75ème)

Lions Indomptables juniors

Thierry Tangouatio, Tawamba, Beyo’o, Akono, Kue (cap), Toukam, Ebanga, Abad Nang, Ndomo, Achille Alanga, Djussou.

Remplaçants : Effala Konguep, Loïc Kuate, Maurice Hongla, Soppo Moukoury, Edoa, Etienne Eto’o, Charly Eyana.

Entraineur : Alain Wabo, Engelbert Mbarga et Bienvenu Mboyong.

 
Renaissance de Ngoumou

(1ère équipe) 1 Mohaman, 15 Angama Foe, 4 Bilong (cap), 2 Ebaï, 3 Nwaha, 6 Alima, 8 Toukam, 10 Ndjock, 9 Nougoum, 7 Mbarga, 5 Etamane.
(2ème équipe) 16 Basilekin, 12 Ze Tollo, 18 Mimbang, Bouoto Bota, Abessolo, 14 Mama, Tapondjou, 17 Kamsi, 13 Wamba, 11 Ndjang, Kamseu. Entr. Michel Ndongo

 
Réactions

Michel Ndongo, entraîneur de Renaissance de Ngoumou : « Les Lionceaux ont une équipe fantastique »

Au-delà du résultat de ce match que je trouve lourd, il y a toujours, dans un match amical, de petites satisfactions, des choses qu’on recherche sur le plan technique. En plus, on a donné un petit temps de jeu à chacun de nos joueurs en alignant deux équipes pour voir ce dont chacun est capable, pour rester ou pas dans le groupe définitif. Notre équipe est en train de changer. Il y a la charge d’entraînement et surtout l’indiscipline et l’inconscience des jeunes, parce qu’en plus, ils jouent les championnats de vacances. Ils doivent savoir choisir la compétition (...) Les Lionceaux ont une équipe fantastique, elle a de la percussion et peut faire de bonnes choses au cours du tournoi mondial, si elle continue à bien se préparer ».

Alain Wabo : « La présence du patron a été un motivation supplémentaire »

Le sélectionneur des Lionceaux fait le bilan du stage et salue la présence du ministre des Sports au match amical.

Quelle lecture technique faites-vous des quatre rencontres amicales que votre équipe a disputées au cours de ce stage ?

Nous venons de battre notre adversaire par un lourd score et c’est la preuve que l’équipe est en train de prendre ses marques au fil des matchs. J’ai eu beaucoup de difficultés pour commencer les différents matchs amicaux que je m’étais proposé de livrer. Les gars ont eu des problèmes au premier match. Au second, ils ont commencé à démontrer quelque chose. Au deux derniers matchs, l’équipe a fait preuve de beaucoup de générosité offensive et de maîtrise technique, puis il y a eu beaucoup de buts.

Lorsque vous faites plusieurs remplacements à la seconde manche et le rendement est le même. Est-ce à dire que les joueurs se valent ?

Effectivement, ils se valent et la tactique est aussi valable pour tous ces joueurs. Vous avez vu que l’équipe de la seconde manche a été plus nulle sur le plan tactique. Cette équipe n’a pas compris le jeu que nous voulions développer cet après-midi, c’est-à-dire un jeu basé sur les intervalles, et une tactique en diagonale dans les espaces élargis.

Quelle a été l’effet de la présence du ministre des Sports ?

Sa présence parmi nous a été une motivation supplémentaire. Quand vous avez votre patron devant vous vous êtes toujours motivés. Cela a poussé les gars en deuxième mi-temps à jouer bien au plancher.

Etes-vous satisfait de la prestation des joueurs que vous avez convoqués pour ce stage ?

Ce sont des joueurs qui sont montés en puissance comme un moteur Diesel. Ils ont pris un peu de temps pour décoller et je crois qu’en fin de compte il y a du bon parmi eux. Toutefois, nous sommes à deux mois de la compétition. Nous avons encore du chemin.

Achille Chountsa

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE