17/03/2012 02:20:48
Pierre Wome Nlend: Pourquoi j'ai choisi de rentrer au Cameroun
Quand je vois les Ronaldinho qui retournent dans leurs pays rejouer et refaire des choses, je me suis dit pourquoi pas.
CT
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Quand je vois les Ronaldinho qui retournent dans leurs pays rejouer et refaire des choses, je me suis dit pourquoi pas.

Pourquoi revenir jouer au bercail?

J’ai fait mon choix de revenir au pays et de jouer dans le canon. C’est un choix qui me fait d’ailleurs plaisir.
Quand je vois les Ronaldinho qui retournent dans leurs pays rejouer et refaire des choses, je me suis dit pourquoi pas. Ça faisait longtemps je n’avais pas joué, suite à ma blessure. Aujourd’hui, je suis rétabli. Malheureusement, j’ai eu de petits bobos à l’entraînement vendredi et je suis sur traitement pour me remettre en forme et pouvoir jouer.

Comment s’est passé la réintégration au sein du Canon ?

Le groupe est assez jeune et ils font de bonnes choses. Ils évoluent ensemble depuis longtemps et on va essayer d’apporter notre expérience…L’ambiance est très très chaleureuse. L’ambiance à Nkol-Ewoe est au top. Les fans du Canon de Yaounde m’ont bien accueilli.

La question sur tous les lèvres maintenant c’est : est-ce que Wome va joueur dimanche contre Union ?

Ça ne dépend pas de moi. Le docteur Motaze m’a mis sous soins intensifs et je verrai si d’ici à dimanche je pourrais jouer ou pas.

Ayant joué dans les grands clubs dans le monde, le retour dans Canon est-il un signe annonciateur de la retraite ?

On ne peut pas dire que c’est la retraite. Les mouvements font partie de notre métier. Pour le moment, je joue encore. On verra ce que l’avenir nous réserve. Je suis d’abord satisfait des nombreux fans du Canon Yaounde, qui m’ont bien accueilli. L’ambition, c’est de mettre Canon au niveau où il était avant. On va faire le maximum pour être champion et jouer la ligue des champions africaine.

Comptez-vous rester au Canon ?

J’ai un contrat de quatre mois et après on verra. Il n’y a pas de clause financière. Le Canon n’a pas de moyens. On aime notre Canon, c’est tout.

Le club a connu un début de championnat très difficile. Comment trouvez-vous l’équipe ?

Ils ont commencé très mal, mais aujourd’hui ils ont pris une belle option pour la victoire. En quatre matches ils ont enregistré trois victoires, un nul. Ce n’est pas mauvais. Au contraire c’est une bonne chose. Maintenant avec les arrivées, le groupe sera encore plus costaud.


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE