26/03/2012 02:03:12
Cameroun : La Guine plutt que la Cte d'Ivoire ?
Au sein de la sélection nationale de football du Cameroun, l’on prépare activement les prochaines sorties en compétitions amicales et officielles.
Starafrica
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Denis Lavagne
Au sein de la sélection nationale de football du Cameroun, l’on prépare activement les prochaines sorties en compétitions amicales et officielles.

Le staff technique des Lions indomptables de football s’est déployé durant le week-end dans certains stades du triangle national. Martin Ndtoungou Mpillé, l’entraineur adjoint, était samedi après midi au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé pour les matches de la 10ème journée du championnat d’élite de deuxième division. Denis Lavagne, l’entraineur en chef, était le même jour au stade de la Réunification de Douala pour vivre le match des 16èmes de finale de la coupe de la Confédération africaine entre Unisport du Haut-Nkam et Heartland FC du Nigeria (0 – 0).

Le technicien français revient fraichement d’une tournée en Europe. Un périple qui l’aurait conduit notamment en France et en Belgique. Pourquoi faire des tournées uniquement dans les championnats les plus en vue alors qu’en ce moment, de nombreux footballeurs camerounais immigrent beaucoup plus ailleurs, notamment en Afrique et ne Asie ?  « Sans y être, nous suivons la prestation de tout ce qui est joueur camerounais à travers le monde. On est par exemple au courant de ce que fait Mabouka Massoussi en Slovaquie. Il est vrai qu’on n’a pas assez de moyens pour faire le tour mais, nous avons pris des dispositions pour avoir des nouvelles » explique Denis Lavagne. Donc, en plus du Néerlando-camerounais Willie Overtoom, annoncé comme la nouvelle recrue attendue au prochain regroupement de la sélection nationale fanion, il n’est pas exclu que d’autres nouveaux visages apparaissent dans la tanière. 

Eu égard au jeu médiocre au niveau de la cohésion présenté par l’équipe du Cameroun en février dernier à Bissau lors d’un match des éliminatoires de la Can 2013, Denis Lavagne avait émis le vœu d’un stage au mois de mai 2012. Un regroupement qui, dit-on au sein de l’encadrement technique,  permettra d’une part de corriger les déchets observés à Bissau et d’autre part, de peaufiner les acquis.

L’agenda des Lions

« Le staff technique a demandé un stage en mai, nous sommes en train de voir dans quelle mesure cela est possible » affirme un responsable de la fédération camerounaise de football (Fecafoot). Le même révèle qu’un match amical contre les Eléphants de Côte d’Ivoire en France, proposé par Alexandre Ribeiro l’agent de match de la Fécafoot , a été rejeté. « Ribeiro parlait d’un match humanitaire c'est-à-dire qui ne va rapporter aucun franc pour l’équipe du Cameroun. Nous avons tout de suite refusé parce qu’on ne veut plus se trouver dans une autre affaire comme celle de Marrakech. Pas seulement ça, nous voulons surtout un stage ou un match en terre africaine pour une meilleur acclimatation » explique notre source. « Le principe du regroupement est déjà acquis, mais on cherche encore le lieu du regroupement » indique Denis Lavagne. Après avoir barré la proposition qui portait sur l’équipe ivoirienne, est ce que les Lions indomptables seront réduit à un simplement regroupement ? «  On a reçu plusieurs possibilités de matches amicaux dont celle de la Guinée Conakry. Mais rien n’est encore décidé » précise le technicien français.

Parlant de l’agenda en matches officiels des Lions indomptables, la prochaine sortie se ferra dans le registre du 2ème tour des éliminatoires de la Coupe du Monde Brésil 2014. Le match se jouera le samedi 2 juin à Yaoundé contre les Léopards de la République démocratique du Congo, suivi d’une semaine après d’un déplacement à Tripoli contre la sélection de la Libye , toujours pour le Mondial Brésil 2014. Dans la foulée, le capitaine Nicolas Nkoulou et ses coéquipiers vont revenir à Yaoundé recevoir une semaine plus tard, les Renards de la Guinée Bissau pour un match retour du 2ème tour des éliminatoires de la Can 2013.

Un calendrier presqu'inhumain qui verra Denis Lavagne et ses hommes jouer trois matches en l’espace de deux semaines.


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE