05/08/2009 12:57:18
Gabon : Les Panthères arrachent 5 médailles sur le tatami de Yaoundé
L’équipe nationale gabonaise de taekwondo revient avec 5 médailles du Championnat d’Afrique des Nations 2009 qui s'est déroulé du 31 juillet au 1er août dernier à Yaoundé, au Cameroun. Une fois encore, les failles dans l'organisation et la préparation ont perturbé le déroulement de la compétition et faussé les scores, puisque 4 de ses médailles ont été remportées sans combattre.
Gaboneco
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Organisation légère, préparation insuffisante, une fois de plus la rencontre des taekwondokas africains à Yaoundé s'est trouvée contrariée par des problèmes techniques.

Arrivés le 29 juillet dernier au Cameroun, 4 de nos taekwondokas ont accèdé directement à la demi-finale par tirage au sort, obtenant d’office 4 médailles de bronze. Parmi les 12 compétiteurs gabonais, ce sont Leaticia Koumba, Sandra N'nang, Claude Nkolo et Stéphane Moundouga qui repartiront médaillés sans avoir remporté un seul round.

Seuls Gracéllia Mourambou et Stéphane Moundouga sont parvenus à remporter leurs quarts de finale.

Le néophyte de la compétition, Stéphane Moundouga, est parvenu à s'imposer face à son adversaire libyen en quart de finale, avant de céder en demi-finale face au double champion d'Afrique, le sénégalais Balla Deye.

«Ce Gabonais m'a causé assez de soucis, c'est un excellent combattant à qui je tire mon chapeau. Je sais qu'avec la détermination il peut être champion d'Afrique», a déclaré Balla Deye.

Pour les autres combattants, la préparation physique a encore été pointée du doigt. Ils n’ont disposé que d’un mois de préparation et les lacunes se sont fait sentir tant physiquement que mentalement.

Maria Mouhegha en a fait les frais, en déclarant forfait à quelques minutes de monter sur le tatami. «Laissez moi ! Je ne veux plus combattre, j'ai peur !», a-t-elle sangloté prise de panique dans les vestiaires.

Manque de préparation et indiscipline avec le taekwondoka Darryl Bignoumba, qui a manqua à sa parole en ne venant pas au rendez-vous malgré la délivration de son titre de transport et des facilités administratives, dont il aura préféré faire un autre usage.

La compétition a même failli ne pas avoir lieu à cause des difficultés techniques liées au choix de la salle qui n’avait pas encore été fait jusqu’au 30 juillet. Le président de la Fédération Camerounaise de taekwondo Edouard Thouquessy a finalement dû payer de sa poche la location de la salle.

Les Panthères de l'équipe nationale de taekwondo reviennent avec 5 médailles en poche, 4 de bronze et une en argent, malgré leurs performances peu reluisantes sur le tatami face aux compétiteurs des 12 pays africains en lice dans cette 9e édition du Championnat d’Afrique des Nations, qui s'est tenu à Yaoundé, au Cameroun, du 31 juillet au 1er août dernier.

La Côte-d'Ivoire, l’Egypte, le Ghana, la Libye, le Mali, le Maroc, le Niger, le Nigeria, la Tunisie, le Sénégal et le pays hôte le Cameroun, avaient envoyé leurs meilleurs combattants pour défendre leurs couleurs dans cette compétition.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE