25/04/2012 03:50:13
Chelsea. Drogba donne rendez-vous Mourinho
« Good luck to Mourinho»
Afrik
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Didier Drogba

Mardi soir en demi-finale retour de la Ligue des Champions, Chelsea est allé décrocher un précieux match nul sur la pelouse de Barcelone (2-2) pour gagner le droit de disputer la finale de la compétition à l’Allianz Arena de Munich. Pourtant réduit à dix, les Blues ont résisté en bloc aux assauts catalans avec un Didier Drogba exemplaire sur le front de l’attaque. Pour la finale tant attendue, l’international ivoirien pourrait retrouver sur sa route un certain José Mourinho, son ancien mentor du côté de Londres.

"Je pense que par rapport à il y a trois ans, nous avons appris et nous avons progressé. Nous sommes heureux, c’est un beau résultat. Maintenant il faut aller là-bas et marquer pour se qualifier", avait lancé Didier Drogba sur le site officiel de l’UEFA avant ce match retour, il ne s’est pas trompé. Sur la pelouse du Camp Nou, Chelsea a du faire preuve de ressources physiques, mentales et surtout collectives insoupçonnées pour parvenir à éliminer l’ogre barcelonais des demies-finale de la Ligue des Champions.

S’il n’a pas marqué comme au match aller pour faire chuter le Barça (1-0), l’international ivoirien a tenu le rôle du coéquipier modèle. Titularisé au coup d’envoi, alors qu’il était longtemps incertain en raison de douleurs à un genou, l’Eléphant a été au four et au moulin. D’abord attaquant de pointe, esseulé dans la nasse catalane, l’ancien Marseillais s’est retrouvé à défendre sur les côtés tel un véritable latéral et s’est donné sans compter pour soulager ses partenaires après l’exclusion stupide de John Terry pour un coup de genou sur Alexis Sanchez (36e). A l’image d’un Samuel Eto’o avec l’Inter Milan de l’époque, il a oeuvré pour l’équipe.

Drogba : "Bonne chance à Mourinho"

Le natif d’Abidjan en a tellement reculé pour aider son équipe qu’il a failli faire basculer le cours de la rencontre contre les siens. A trop vouloir défendre, Drogba s’est montré coupable d’un accrochage avec Cesc Fabregas dans sa surface de réparation, entraînant un penalty (48e), alors que le score était déjà de 2-1 pour les hommes de Pep Guardiola. Un coup de pied de réparation, botté par un Lionel Messi étrangement en panne d’inspiration, qui va finalement finir sa course sur la barre transversale : un signe du destin sans doute. Emoussé par autant de débauche d’énergie, c’est du banc de touche qu’il va assister aux dix dernières minutes après son remplacement par Fernando Torres, qui porter l’estocade aux Espagnols dans le temps additionnel (2-2, 92e+2).

Désormais qualifié pour la finale, Didier Drogba attend avec impatience de connaître le nom de son adversaire. Alors que le Real Madrid affronte le Bayern Munich pour le dernier ticket mercredi soir, l’Ivoirien a déjà fait son choix et souhaite pouvoir affronter l’équipe de José Mourinho, celui qui était allé l’arracher à Marseille pour en faire l’attaquant qu’il est devenu. "C’est un rêve, mais c’est aussi la réalité ! Nous voulions absolument aller en finale. La Ligue des Champions est une obsession pour toutes les grandes équipes en Europe. Je souhaite bonne chance à Mourinho, et peut-être rendez-vous en finale", s’est laissé dire l’Eléphant au micro de Sky Sport à l’issue de la rencontre. Le rendez-vous est donc fixé. Reste à savoir si le 19 mai, au moment du coup d’envoi de la finale de la C1, c’est bien le Special One qui sera présent sur le banc adverse pour tenter de ravir la coupe aux grandes oreilles à son ancien protégé.


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE