07/08/2009 16:43:30
Championnats d'Europe : Les Lions de la diaspora sur les starting-blocks
La période officielle des mutations  ouverte le 9 juin 2009 à 0h00  s'achèvera le 31 août 2009 à 24h00. La ligue 1 française de football s’ouvre demain. Dans d’autres championnats, certains Camerounais, comme Samuel Eto’o, retiendront l’attention, d’autres mouilleront le maillot  pour mériter leur place et taper dans l’œil de Paul Le Guen.
Franois Xavier EYA
La Nouvelle Expression
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Tel club a-t-il bien recruté ? Cette question récurrente agace les staffs techniques qui ont de la peine à répondre par la négative à la veille du championnat.

Un peu comme une armée qui s’avouerait défaite avant les combats aux fronts. Pourtant nombreux sont les supporters, très souvent déçus par les performances de leur club au cours de la saison précédentes qui n’arrêtent pas de s’interroger sur les qualités et l’apport éventuels de nouvelles recrues. Dans ce sens, depuis le début du mercato, la plupart des fans suivent ave un intérêt certain, les mouvements des joueurs, dirigeants et entraîneurs des clubs. Sur la liste des « départs » du club français Paris Saint Germain, figure en bonne place l’entraîneur français Paul Le Guen. Son départ pour le précieux siège éjectable d’entraîneur sélectionneur des Lions indomptable du Cameroun est diversement apprécié. Tant-il est vrai que le Psg n’avait pas renouvelé le contrat de ce coach avant que le Cameroun lui tendent la main. Aol Sport croit savoir que « Le départ de Le Guen est à double tranchant. On regrettera son professionnalisme et sa rigueur. Il avait quand même réussi à faire une excellente saison avant qu'on ne lui enlève tout pouvoir et qu'on gâche sa fin de saison. En revanche, on ne regrettera pas son manque de panache et de charisme, sa communication macabre et ses choix parfois douteux. »  Toutefois, le Psg, qui retrouve l’arène dans quelques heures, n’a pas de coupe d’Europe à jouer et alignera l’un des meilleurs duos d’attaque de Ligue 1 (Hoarau-Erding) ainsi qu’un nouveau coach, Antoine Kombouaré, qui devra faire avec des éléments comme le feu follet Stéphane Sessegnon.

Cette ambiance de veille de championnat tient aussi la vedette en Italie. Dans un club comme l’Inter de Milan, l’international Samuel Eto’o retient l’attention. S’il est vrai qu’il est crédité d’un talent certain, il n’en demeure pas moins vrai que beaucoup souhaitent vivement qu’il trouve facilement ses marques dans un championnat réputé difficile et surtout le chemin des buts. En fait, il aura particulièrement animé le mercato avec plusieurs offres, les hésitations de son ancien club le Barça et finalement sa signature pour cinq ans à l’Inter. Celui-ci devient le nouvel employeur de l'attaquant des lions indomptables du Cameroun, et ex-attaquant du Fc Barcelone au travers  d’un accord avec l'Inter de Milan pour son transfert selon une déclaration faite par son agent Josep Maria Messales jeudi 22 juillet. Samuel Eto'o touchera 10,5 millions d'euros par an pendant les cinq années que durera son contrat à l'Inter de Milan. Il convient de dire que sur la scène internationale, Samuel Eto’o aura été durant ce mercato, le footballeur camerounais le plus en vue.

D’autres comme Achille Emana ont aussi retenu l’attention des commentateurs de mercato. En fait, relégué en seconde division avec de Betis Séville, Achille Emanaa a attiré de nombreux courtisans. Dernier en date à s’être manifesté, selon The Sun : les Bolton Wanderers. Les Vagabonds auraient proposé 8 M€ aux dirigeants verdiblancos, qui en demandent près de 15 M€. Une somme excessive, mais un accord pourrait être trouvé aux alentours des 10 M€. Le FC Valence est également intéressé par l’international camerounais.

Il reste que les footballeurs camerounais sont recrutés dans tous les continents. Tant il est vrai qu’à cause de la médiatisation et du niveau de développement de jeu, les regards sont davantage rivés vers l’Europe. Cela à grand renfort médiatique. Il reste que d’autres joueurs de renom évoluent en Asie.

En ce qui concerne le poids des joueurs camerounais dans leur championnat ou club respectif, plusieurs observateurs relèvent des fortunes diverses. Les mêmes sources croient savoir que les championnats de l’Europe de l’Ouest restent les plus compétitifs. Pour ces footballeurs camerounais, le temps de jeu en club est une donnée essentielle en vue de recrutement en équipe nationale. C’est dire si la plupart vont s’employer non seulement à mériter leur salaire et surtout à taper à l’œil de différents sélectionneurs et autres agents de joueurs. Le moment s’y prête ; les éliminatoires couplées Can et Coupe du Monde 2010 ne laissant aucun joueur indifférent.

Franois Xavier EYA

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE