07/08/2009 16:53:35
Réal Madrid : Le Mercato de tous les records
Avec les arrivées de Cristiano Ronaldo, Kaka et autres, le Real Madrid a été le grand animateur du marché des joueurs.
Emile Zola Nd Tchoussi
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

Emblème du Real Madrid

 

Florentino Perez, le président du Real de Madrid de l'époque (2000-2006) des "Galactiques" de retour à la "Maison Blanche" depuis le mois de juin dernier, a de nouveau cassé sa tirelire. En attendant la clôture du marché des transferts dans l'espace européen, les "Merengues" ont enregistré mercredi dernier la signature de leur huitième recrue de l'intersaison 2009 : Xavi Alonso, en provenance de Liverpool. Pour la venue du milieu de terrain espagnol, le Real de Madrid a posé sur la table des "Reds" 30 millions d'Euros (soit près de 20 milliards de Fcfa) pour un contrat de quatre ans. Portant ainsi à 250 millions d'Euros (près de 164 milliards de Fcfa) le montant déjà dépensé par le Real Madrid pour s'attacher les services de huit joueurs. Du jamais vu dans l'histoire des dépenses d'un club pour ce qui est de l'achat des joueurs en une année.

Si le contrat de Zinedine Zidane de la Juventus de Turin au Real de Madrid en 2001 est resté pendant longtemps un record, il a été battu lors de l'intersaison 2009 à la faveur du transfert de Cristiano Ronaldo de Manchester United toujours pour la "Maison Blanche". Florentino Perez avait déboursé en son temps 75 millions d'Euros (près de 50 milliards) pour s'offrir les services du milieu de terrain français. Il est revenu à la charge cette fois, et selon la presse espagnole, avec 94 millions d'Euros (près 63 milliards de Fcfa) pour faire signer le Ballon d'or France football 2008. Avant la signature de Cristiano Ronaldo, Florentino Perez avait déjà réalisé un grand coup en séduisant le Brésilien Kaka, le Ballon d’or France Football 2007. En provenance du Milan Ac, le meilleur joueur de la Coupe des Confédérations 2009 s'est engagé pour six ans au Real de Madrid pour la coquette somme de 67,2 millions d'euros (près de 43 milliards de F cfa.

Florentino Perez avait été très critiqué en 2006, à la moitié de son deuxième mandat, pour ne pas avoir embauché assez de défenseurs. Avec les arrivées d'Albiol (15 millions d'Euros, presque l'équivalent de 10 milliards de F cfa) et Arbeloa (quatre millions d'Euros, soit près de 2,7 milliards de Cfa), ce déficit semble être désormais comblé. Si ce dernier ne représente pas grand-chose en matière de transfert, le Real a également dépensé 35 millions d'Euros (33 milliards de Fcfa) pour convaincre les dirigeants lyonnais de laisser filer leur joyau Karim Benzema. Toutefois, Michel Platini, le président de l'Uefa aimerait influer sur les transferts et mettre un terme à ces transactions "déconnectées de l'économie réelle". Lui qui avait en son temps défrayé la chronique en passant de l'As Saint-Etienne à la Juve pour 10 millions de francs français de l'époque, soit un milliard de Fcfa.

Toujours en Espagne, le Fc Barcelone, le grand rival du Real de Madrid a aussi, par le biais de "l'échange" Eto'o- Ibrahimovic, animé le feuilleton des transferts. Pour remplacer Samuel Eto'o dont le contrat au Fc Barcelone était presque arrivé à échéance (voir encadré), les dirigeants catalans ont choisi Zlatan Ibrahimovic, pour un contrat de cinq ans. Dans une transaction incluant outre la vente Samuel Eto'o et le prêt d'Alexander Hleb, une somme de 45 millions d'Euros, les dirigeants du Fc Barcelone et de l'Inter Milan se sont montrés d'habiles négociateurs. Le transfert du meilleur buteur du Calcio 2009, avec 25 buts, a également été rendu possible par les avantages fiscaux dont bénéficient en Espagne les résidents n'appartenant pas à l'Union européenne. Du coup, tout en touchant un salaire brut nettement inférieur à celui qu'il avait à l'Inter (10 millions d'Euros contre 12 millions d'Euros), le Suédois se retrouvera gagnant en salaire net, d'autant qu'il conservera la totalité de ses droits d'image.

En Angleterre, Chelsea, d'habitude si gourmand au mercato, est resté, pour l'instant, assez timide. Sauf que les Blues ont prolongé le contrat de leur buteur, l'Ivoirien Didier Drogba, jusqu'en 2012. C'est plutôt Manchester City qui s'est considérablement renforcé, avec les arrivées conjuguées de Carlos Tevez, Pizarro, Emanuel Edebayor et Kolo Touré. La relation entre Carlos Tevez et Sir Alex Ferguson s'est considérablement dégradée la saison dernière. Le puissant buteur argentin, en mal de temps de jeu, a très vite exprimé ses états d'âme et son envie de quitter les Red Devils. Transféré chez les voisins de Manchester City pour cinq ans en déboursant près de 35 millions d'Euros, son contrat représente pour l'instant la plus grosse transaction effectuée par un club de Premier League. Quant au Togolais Emmanuel Adebayor, il s'est engagé pour cinq ans avec City. Le montant du transfert a été estimé à 25 millions d'Euros, soit près de 17 milliards de Fcfa. Alors que Kolo Touré, également en provenance d'Arsenal, a signé un contrat de quatre ans moyennant 15 millions d'Euros (près de 10 milliards de Fcfa) avec le même club.

Emile Zola Nd Tchoussi

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE