07/06/2012 01:06:22
Classement Fifa. Les lions Indomptables se confortent la 64e place
Eternel statu-quo. Avec cette ridicule place mondiale, le Cameroun n’a pas fini de dégringoler, il occupe aussi le 13e rang des équipes africaines.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Lions indomptables

Eternel statu-quo. Avec cette ridicule place mondiale, le Cameroun n’a pas fini de dégringoler, il occupe aussi le 13e rang des équipes africaines.

Mis en ligne hier, le classement mondial de la Fifa du mois de juin a livré son verdict. Chez les représentants du football africain, la Côte d’Ivoire reste maître sans partage sur le continent, mais a tout de même perdu une place et se retrouve désormais 16è mondial, juste derrière la France et la Grèce, respectivement 14e et 16e. Le podium africain reste toujours inchangé puisque le Ghana (25e mondial) conserve sa 2e place, malgré sa chute de deux rangs sur le mois. L’Algérie vient compléter le trio à la 32e place mondiale, mais gagne tout de même 6 places. Les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, qui se déroulent actuellement, puis ceux de la Can 2013, pourraient donc venir changer la donne, d’autant plus que la Libye, 42e (+ 4 places), ou encore le Mali et la Zambie, 43e ex-aequo (-3 et -4 places) sont en embuscade.

Le Cameroun, jaloux de son 64e rang, n’a pas bougé d’un pouce. En dépit de la victoire sans panache des poulains de Denis Lavagne sur la sélection de la République démocratique du Congo (Rdc) samedi 2 juin dernier, les Lions peinent à sortir du précipice. Englué… Condamné. Le doigt accusateur, comme toujours, est pointé vers les responsables en charge de l’équipe nationale fanion puisque le football camerounais est surtout malade de la gestion désastreuse dont se rendent coupables ses principaux dirigeants. Accusé à tort ou à raison d’entretenir des rapports mafieux avec la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Adoum Garoua, le nouveau ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) qui a enfin signé le contrat de Denis Lavagne lundi dernier, a du mal à trouver le remède miracle pour soigner le onze national et lui donner sa gloire d’antan.

Les nouvelles sont plutôt rassurantes pour la sélection nationale du Bénin qui a enregistré ce mois un bond spectaculaire. En effet, les Ecureuils se retrouvent au 72è rang, notamment après leur victoire historique sur le Mali (1-0) en début du mois lors de la première journée des éliminatoires (zone Afrique), groupe H, de la Coupe du monde de football (Brésil-2014).

Dans le haut du tableau, l’Espagne, championne du monde et d’Europe, conserve la tête et accroît même son avance sur ses poursuivants directs. Derrière la Roja, l’Uruguay subtilise la deuxième place à l’Allemagne et atteint ainsi le meilleur classement de son histoire. D’autres mouvements sont à signaler au sein du Top 10, puisque le Brésil (5e, +1), l’Angleterre (6e, +1), l’Argentine (7e, +2) et le Danemark (9e, +1) profitent de la chute du Portugal, qui perd cinq places pour se retrouver dixième après avoir concédé un nul (0-0) face à la Macédoine et une défaite (3-1) face à la Turquie en amical. Bon à savoir, cette édition du classement mondial de la Fifa prend en compte 115 matches internationaux : 28 sont des rencontres de qualification pour la coupe du Monde 2014, les 87 autres étant des matches amicaux. Rendez vous en juillet.

C.T

Le top 20 des nations africaines :

1 Côte d’Ivoire (16e) ; 2 Ghana (25e) ; 3 Algérie (32e) 4 Libye (42e) ; 5 Mali (43e) ; 6 Zambie (43e) ; 7 Tunisie (46e) ; 8 Egypte (48e) ;9 Gabon (49e) ; 10 Sierra Leone (59e) ;11 Nigeria (60e) ;12 Sénégal (63e) ;13 Cameroun (64e) ;14 Guinée (67e) ;15 Afrique du Sud (68e) ;16 Maroc (70e) ;17 Bénin (72e) ;18 Cap Vert (77e) ; 19 Congo (83e) ; 20 Angola (84e)


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE