15/06/2012 02:17:37
Cameroun-Guine Bissau. Les Lions indomptables veulent se rconcilier avec leur public
La sélection Bissau guinéenne qui est en terre camerounaise depuis hier mercredi 13 juin, dans le cadre du match retour du premier tour des éliminatoires de la Can 2013, estime qu’elle a des atouts pour venir à bout des Lions indomptables. Mais les poulains de Denis Lavagne, défaits à Sfax le week-end dernier, sont prêts à tout pour reconquérir leurs fans.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Lions indomptables

La sélection Bissau guinéenne qui est en terre camerounaise depuis hier mercredi 13 juin, dans le cadre du match retour du premier tour des éliminatoires de la Can 2013, estime qu’elle a des atouts pour venir à bout des Lions indomptables. Mais les poulains de Denis Lavagne, défaits à Sfax le week-end dernier, sont prêts à tout pour reconquérir leurs fans.

Ça sent la revanche dans la tanière des Chacals de Guinée Bissau. Les 20 joueurs et le staff technique qui ont débarqué à Yaoundé mercredi dernier n’entendent pas jouer les victimes résignés, même s’ils sont conscients que le Cameroun a une légère avance sur eux (battus 1but à 0 en match aller). C’est donc à une vraie bataille de fauves que le public va assister au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo demain.

Pour « dévorer » les Lions, c’est une Guinée Bissau new look qui a fait le déplacement.au terme d’un stage effectué à Lisbonne au Portugal. Pour cette expédition, le nouveau staff technique que dirige Carlos Manuel n’a pas fait confiance au milieu du terrain Bocundji Ca, qui déclarait pourtant être «motivé et très confiant». En revanche, Adul Baldé et Silverio Camara qui sont appelés pour la première fois parmi les vingt, pourraient connaître leur baptême de feu.

La star

Basile de CarvalhoNé le 31 octobre 1981 à Ziguinchor, Basile De Carvalho possède également la nationalité sénégalaise. Il joue au poste d'attaquant et ses fans le présente comme la terreur des défenseurs. Nicolas Nkoulou et ses coéquipiers en gardent un vibrant souvenir. Eux qui ont dû faire preuve de beaucoup de témérité pour empêcher ce renard de surface d’envoyer le cuir au fond des filets. Puissant, athlétique et doté d’une bonne aptitude technique et d’un bon positionnement sur le terrain, c’est sur lui que repose pratiquement toute l’attaque Bissau-guinéenne.

La charnière camerounaise aura de nouveau du grain à moudre. L’ancien sociétaire du Stade brestois qui a également évolué au Racing club de Strasbourg lors du mercato d'hiver 2010 avant de rejoindre le Lokomotiv Plovdiv en juillet 2010, évolue depuis janvier 2011 au Levski Sofia en Bulgarie. Les Lions devront aussi faire face au portier Néné Emanuel Jorge, le vétéran du groupe. Du haut de ses 38 ans, il est comme Samuel Eto’o, l’âme de cette équipe car il se montre toujours disponible à encadrer les plus jeunes.

Le sélectionneur

Avec lui sur le banc de touche, la Guinée-Bissau tient son nouvel homme fort. Après le départ de Luis Norton Matos, remercié après la défaite face au Cameroun le 29 février 2012, Carlos Manuel Correira Dos Santos, 54 ans, a pour mission de « préparer l’équipe, déjà éliminée des qualifications au Mondial 2014, à figurer le mieux possible dans les éliminatoires de la Can 2013 ».

Milieu offensif du Benfica et de l’équipe du Portugal dans les années 1980, il participe notamment au Championnat d’Europe des nations 1984 (et à la Coupe du monde 1986. Il compte 42 sélections en équipe nationale. S'il n'inscrit que 8 buts, deux marquent particulièrement marqué les esprits. En octobre 1985 à Stuttgart, il marque contre la République fédérale d’Allemagne, le but qui donne la victoire au Portugal en même temps que la qualification pour le Mondial 86. C'est aussi la toute première défaite des allemands lors d'un match éliminatoire de coupe du monde. Puis en juin 1986 à Monterrey lors du Mundial mexicain, il marque encore le but de la victoire contre l’Angleterre (1-0).

À Benfica, il remporte quatre titres de champion (1981, 1983, 1984, 1987) et six coupes du Portugal (1980, 1981, 1983, 1985, 1986, 1987) et dispute la finale de la Coupe de l’Uefa en 1983. Après sa carrière de joueur il devient entraîneur, notamment au Sporting mais sans grands résultats. Il entraîne ensuite le Sporting Braga, le SC Campomaiorense, le CD Santa Clara et l'équipe de Salgueiros. On dit de lui qu’il est un fin tacticien, rigoureux et prêt à tout pour les résultats.

Willy Overtoom

Dans la tanière, Denis Lavagne, fidèle à sa philosophie, risque de reconduire le même groupe que lors de la confrontation de dimanche dernier à Sfax. A en juger les trois séances d’entraînement, le « sorcier blanc » tenterait de créer cependant plus de mobilité, de fluidité et d’agressivité au milieu de terrain, très critiqué. La titularisation de Leonard Kwekeu qui revient de blessure et le baptême de feu de Willy Overtoom dans le compartiment offensif de cette équipe feraient partie des plans de l’entraîneur sélectionneur. De la causerie de presse entre les Lions et les hommes de médias mercredi 13 juin, l’on retient que les joueurs sont conscients du mauvais visage qu’ils ont affiché face à la Libye le week-end dernier et sont prêts à se remobiliser pour arracher une victoire demain et regagner la confiance du public.

Pour ce faire, « il faut que nous fassions le bon match, la rencontre qu’il faut. Mais le plus important c’est de parler avec nos pieds. Car nous avons beaucoup parlé, ça n’a pas toujours suivi sur le terrain. L’heure n’est plus au discours », souligne Nicolas Nkoulou, le capitaine. Les fans qui continuent de huer les joueurs pendant les séances d’entraînement, attendent de voir si cette fois le technicien français songera à aligner un onze moins poussif, moins stéréotypé et contreproductif comme ce fût le cas face aux Chevaliers de la Méditerranée. Connaissant la furie des fans, une défaite ou même un match nul serait préjudiciable pour le coach et ses poulains. Le Chemin de la Can 2013 ne doit souffrir d’aucune incommodité. En bon entendeur…

C.T


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE