24/07/2012 04:43:52
Robert Boivin et Cotonsport se sparent
Menacé par les mauvais résultats du club, Robert Boivin a annoncé aujourd'hui qu'il quittait son poste de Manager de Coton Sport de Garoua
StarAfrica
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Robert Boivin

Menacé par les mauvais résultats du club, Robert Boivin a annoncé aujourd'hui qu'il quittait son poste de Manager de Coton Sport de Garoua

On savait les jours de Robert Boivin comptés au poste d’entraineur et Manager général de Coton sport de Garoua. Mais, la défaite d’hier (0 – 1) à domicile devant l’Union sportive de Douala en championnat national de première division de football semble avoir précipité son départ. A l’issue d’une réunion tenue cet après midi avec la direction du club champion en titre, le technicien français a mis à notre disposition, un communiqué qui officialise la fin de son séjour chez les Cotonculteurs.

« Compte tenu de la perte de confiance de l’ensemble des acteurs du club vis à vis de son manager général, le club Coton sport de Garoua et Robert Boivin ont décidé d’un commun accord de mettre fin à leur collaboration » tel est le contenu du communiqué. En attendant d’être totalement désintéressé par Gabriel Mbairobé, le président du conseil d’administration du club, actuellement en séjour aux Etats-Unis, Robert Boivin va encore passer quelques jours avec Coton sport de Garoua. Il embarque d’ailleurs ce soir avec l’équipe pour Yaoundé où elle joue mercredi prochain, un match en retard de la 15ème journée du championnat. La même délégation se rendra dimanche prochain à Bamenda pour disputer contre Yong sport local, un match de la 17ème journée du championnat. « Durant tout ce périple, il va rester en retrait. L’ensemble de l’équipe va regagner la base de Garoua après. C’est de là que Boivin va définitivement s’envoler pour sa France natale » explique un dirigeant du club phare du septentrion.

Recruté en février 2012 pour succéder à son compatriote Denis Lavagne, celui qui avait pour ambition de qualifier son équipe pour une finale de coupe africaine interclubs, repart sans laisser de bon souvenir au sein des Cotonculteurs. Son règne de cinq mois seulement a été davantage terni par l’élimination presque prématurée en ligue africaine des champions et en coupe de la confédération. Autre point négatif dans son bilan, les cas d’indiscipline qui ont été interprétés par certains comme l’incapacité pour Robert Boivin à conduire ses troupes en dehors et dans les stades. « Je suis arrivé dans le club quand le recrutement était déjà fait, quand certains joueurs piliers avaient été vendus pour faire vivre le club. J’ai donc jusqu’ici composé avec ce que j’avais sous la main » a déclaré le technicien français pour justifier les contre performances de Coton sport de Garoua. Le départ de Boivin ouvre de nouveau la voie du règne à Gabriel Haman, l’inamovible entraineur adjoint, encore appelé à assurer l’intérim !

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE