13/08/2012 14:37:35
Dshonneur. Adoum Garoua et Kalkaba devant la barre
Les deux responsables doivent s’expliquer sur la fiasco de Londres !
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

C’est ce jour que la délégation camerounaise de Londres retourne au bercail, après trois semaines de compétition. Un retour qui se fera sans doute sans tambours ni trompettes au regard de la piètre participation des « ambassadeurs » camerounais à cette prestigieuse compétition.

Pis, parti du Cameroun le 22 juillet dernier à 72, la délégation que conduisait Hammad Kalkaba Malboum devrait avoisiner la soixantaine seulement puisque huit des 34 athlètes ayant fait le déplacement ont pris la poudre d’escampette.

Un scandale pour lequel le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) et le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) seront appelés à s’expliquer, étant donné que l’affaire a fait le tour du monde, non sans ternir l’image déjà bien écornée du pays à l’étranger. S’il y a une nation qui continue de faire la une des médias malgré elle autrement que par ses prouesses sportives, c’est le Cameroun, médaillé d’or des fugues. 

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE