14/09/2009 03:59:31
Eto'o et Milito libèrent l'Inter
L'Inter, longtemps en difficulté sur son terrain face au promu Parme, est néanmoins parvenue à s'imposer 2 à 0 grâce à des buts de Samuel Eto'o et Diego Milito en seconde période, dimanche lors de la 3e journée du Championnat d'Italie.
AFP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 Ce succès est précieux pour la quadruple championne en titre, puisqu'il lui permet de rester dans la roue de la Juventus. Vainqueur de la Lazio (0-2) en match avancé samedi, l'équipe turinoise est leader, forte de ses trois succès en autant de journées, et possède deux points de plus que l'Inter (4e).

La Sampdoria, qui s'est imposée contre l'Atalanta (0-1) à Bergame, et le Genoa, qui a nettement battu Naples (4-1) en soirée, sont les deux seules équipes à avoir fait aussi bien que la Juventus (3 victoires) avec qui elles partagent donc la tête avec neuf points.

Après une première période quelconque, loin de la démonstration collective réalisée il y a deux semaines lors du derby lorsque l'AC Milan avait été "mangée" (0-4), l'Inter s'en est remise à ses talents individuels pour faire la différence.

C'est d'abord Eto'o qui a ouvert la marque d'une superbe frappe enroulée dans la lucarne (71), avant que Milito ne donne le coup de grâce aux Parmesans dans les dernières minutes d'un tir croisé de l'extérieur du pied droit suite à un centre de Balotelli (88).

La forme des deux attaquants est en tout cas un bon point pour l'Inter avant le choc contre le FC Barcelone, champion d'Europe en titre, mercredi à San Siro à l'occasion de la 1re journée de la Ligue des champions.

"Je n'ai pas vu une prestation négative de mon équipe, pas même en première période, a ensuite analysé Jose Mourinho sur Sky Sport. Le rythme n'était peut-être pas assez élevé pour marquer, mais nous avons eu beaucoup d'occasions (...) En fait, l'Inter a fait ce qu'il fallait pour gagner un match difficile."

"Après deux semaines où les internationaux étaient en sélection et avec le match à venir contre Barcelone en tête, ça me va comme ça", a poursuivi l'entraîneur.

La Fiorentina (5e), qui sera elle aussi engagée en C1 mercredi, face à Lyon, s'est également imposée à domicile face à Cagliari grâce à un but du champion du monde Gilardino (55).

Plus bas au classement, la Roma, battue lors des deux premières journées et flanquée d'un nouvel entraîneur (Claudio Ranieri à la place de Luciano Spalletti, démissionnaire), a décroché son premier succès de la saison à Sienne (1-2) grâce à des buts du Français Mexès (73) et du Norvégien Riise sur coup franc (89) après avoir pourtant été menée au score (but de Maccarone, 26).

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE