24/08/2012 03:12:27
Cameroun-Cap Vert. Retour en fanfare de Samuel Eto'o et Achille Emana
Les deux footballeurs qui signent leur come back dans la tanière constituent les grosses curiosités de la liste des 24 joueurs que va rendre publique Denis Lavagne, l’entraîneur sélectionneur des Lions indomptables ce vendredi 24 août 2012.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Eto'o et Emana

Les deux footballeurs qui signent leur come back dans la tanière constituent les grosses curiosités de la liste des 24 joueurs que va rendre publique Denis Lavagne, l’entraîneur sélectionneur des Lions indomptables ce vendredi 24 août 2012.

Jamais un retour en sélection n’avait fait autant de bruit, charrié autant de critiques et de controverses que celui de Samuel Eto’o. Certes, la renommée et le palmarès fort élogieux du personnage (31 ans, 110 sélections et 54 buts) ont été pour beaucoup dans ce ramdam mais surtout, toute la vive polémique qui a précédé cette convocation.

Le quadruple ballon d’or africain a purgé sa suspension de huit mois, infligée par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) pour avoir organisé le boycott du match en Algérie en novembre 2011 et peut donc logiquement reprendre sa place dans les rangs des Lions indomptables le 08 septembre prochain face au Cap Vert. D’ailleurs, « notification lui a été faite ainsi qu’à son club et son avocat depuis deux semaines par la Fécafoot sur la fin de celle-ci », a déclaré Tombi à Roko Sidiki mardi dernier lors d’une de la première réunion préparatoire à la rencontre aller du 3e et dernier tour éliminatoire de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2013.

Même si le sélectionneur national, Denis Lavagne que Le Messager a joint hier au téléphone, se refuse d’infirmer ou de confirmer cette nouvelle-qui fait déjà les gorges chaudes dans tous les lieux publics au pays-avant cet après midi, il sait lui-même qu’il n’a plus aucune raison d’évoluer sans l'attaquant de l'Anzhi Makhatchkala. Car bien plus qu’une question de choix technique, le retour d’Eto’o dans la tanière est un événement pour les nombreux fans de la sélection fanion, sevrés des prouesses du talentueux footballeur depuis 32 semaines.

Autre retour et non des moindres, c’est celui d’Achille Emana, sociétaire d’Al Hilal Ryad. Il n’avait plus porté les couleurs du Cameroun depuis la déconvenue des Lions indomptables en Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Accusé à raison ou à tort d’avoir entretenu la fronde au sein du groupe à travers certains actes antipatriotiques, le nom de l’ancien attaquant du Bétis Séville avait été aussitôt marqué en blanc sur toutes les autres listes des joueurs convoqués en sélection.

Ni Javier Clemente encore moins Lavagne à son arrivée à la tête du banc de touche camerounais n’avaient cru bon de lui donner une autre chance. Un renoncement qui lui avait valu le surnom de « gouverneur banni » alors que les performances de l’ex-pitchoune, de la Liga espagnole avaient fini par faire de lui un pion essentiel des verdiblancos de Sevilla. Son retour en sélection sonnant au même moment que celui de son « frère ennemi » suscite et convoque plusieurs grilles de lecture qui vont trouver réponse bien au delà de la simple liste des 23 Lions que va rendre publique le technicien français cet après midi. Dans une tanière que l’on sait toujours en ébullition, Samuel Eto’o et Achille Emana parviendront-ils à nouveau à cohabiter sans heurts ? 

Incertitudes

Trop tôt pour en épiloguer. En vue d’une bonne préparation de l’expédition capverdienne, les Lions s’entraîneront au Complexe du Sacré-Cœur qui dispose de deux terrains, un gazonné et l’autre en synthétique. « Trois séances sont prévues à Dakar, deux le mardi 4 et une le mercredi 05 septembre. Jeudi le 06, départ pour Praia dans la matinée, pour des raisons de trafic aérien, entraînement dans l’après-midi. Vendredi à 16 heures (heure du match, 15 heures au Cameroun), reconnaissance du terrain, puis samedi match. Ici, le staff technique a soulevé le problème de la disponibilité du terrain à Praia le jeudi après-midi. Normalement, selon le règlement, l’équipe visiteuse a droit à deux séances au lieu d’une sur le terrain du match lorsqu’il est en gazon synthétique », peut-on lire sur une note d’information y relative dont le Messager a eu copie.

Au niveau des joueurs, Denis Lavagne confirme que la majorité a repris la compétition, sauf ceux évoluant en Allemagne qui démarrent leur championnat le week-end prochain. Quelques incertitudes cependant avec Gaëtan Bong, Enow Eyong, Edgard Sally encore convalescents, Landry Nguemo, lui a repris les entraînements et jouera avec son équipe jeudi prochain en Europa league. La liste des 23 pour ce match aller sera rendue officiellement ce vendredi 24 aout 2012.

L’ancien manager de Coton sport de Garoua affirme avoir déjà visionné des vidéos des matches du Cap-Vert et s’est déjà fait une certaine idée de l’adversaire des Lions. Il tire toutefois la sonnette d’alarme sur l’état de délabrement actuel de la pelouse du stade omnisports de Yaoundé. Laquelle est toute défraîchie en raison de la canicule et des multiples matches du championnat d’élite qui s’y disputent.

Christian TCHAPMI

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE