27/08/2012 04:10:50
Jean II Makoun. La place de Samuel Eto'o est indispensable
L’ancien Lion Indomptable, prêté lors du dernier exercice à l'Olympiakos le Pirée, en Grèce vient de retrouver le championnat de France où il a évolué pendant une décennie, entre 2001 et janvier 2011, d'abord à Lille puis à l'Olympique lyonnais. Dans cet entretien , « Sergent » commente le retour de Samuel Eto’o et Achille Emana.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Jean II Makoun

L’ancien Lion Indomptable, prêté lors du dernier exercice à l'Olympiakos le Pirée, en Grèce vient de retrouver le championnat de France où il a évolué pendant une décennie, entre 2001 et janvier 2011, d'abord à Lille puis à l'Olympique lyonnais. Dans cet entretien accordé à nos confrères de la Radio Tiémeni Siantou (Rts) samedi dernier, « Sergent » commente le retour de Samuel Eto’o et Achille Emana.

Vous venez de signer au Fc Rennes en France, comment se passe ce nouveau mariage ?

Je me sens bien, j’ai repris les entraînements même si c’est avec un peu de retard mais ça va aller. Nous avons un match très important la semaine prochaine face à Marseille. J’attends et j’espère être sélectionné. Je rappelle que mon contrat avec Rennes n’est pas un transfert définitif mais plutôt un prêt avec option d’achat. Je pense que je vais arborer le dossard 15.

Avant d’aller en France, vous avez longtemps séjourné au Cameroun. Que se passait-il ?

En effet. J’ai même écouté beaucoup de choses au sujet de mon long séjour au Cameroun. Des gens ne savaient pas que j’étais encore sous contrat avec Aston Villa ; ils croyaient que je cherchais désespérément un club et cela me faisait vraiment rigoler. En fait, j’avais des contacts et je souhaitais que cela aboutisse avant.

Denis Lavagne vient de publier la liste des 23 Lions qui vont disputer le match contre le Cap-Vert le 08 septembre prochain. On note le retour de Samuel Eto’o et de Achille Emana. Vous qui avez juré que si Eto’o ne revenait pas en sélection, vous ne jouerez plus pour les Lions, quel commentaire ?

Je reste non sélectionnable pour le moment et cela ne me dérange pas plus que ça. Je suis très content que Samuel revienne ainsi que certains autres joueurs. Pour le moment j’ai envie de bien me concentrer sur mes débuts avec mon nouveau club.

Et si on vous convoque à nouveau chez les Lions, seriez vous prêt à revenir maintenant ?

D’abord, pour que je sois de nouveau avec les Lions Indomptables il va falloir que je réécrive une lettre pour annoncer que je suis prêt à être de nouveau sélectionnable. Je suis et je reste le premier supporter des Lions et je leur souhaite bon vent. Je vous l’ai dit ce qui me préoccupe pour l’instant c’est de commencer à jouer avec mon club.

Vous êtes resté solidaire à Samuel Eto’o. Vous parle-t-il souvent ? Dans quel état d’esprit fera-t-il son retour en sélection ?

Nous causons tous les jours. Hier encore nous étions au téléphone après ma signature. Maintenant, je ne voudrais pas que Samuel fasse pour moi ce que j’ai fait pour lui, parce que en le faisant je pensais que c’était important pour nous les joueurs. Vous savez le Cameroun a plus besoin de Samuel que de quelqu’un d’autre même s’il est vrai que dans une équipe, on a toujours besoin de tout le monde. La place de Samuel est indispensable dans cette équipe nationale pour encadrer le groupe. Bref, c’est un grand garçon et il n’y a que lui qui sait dans quel état d’esprit il va revenir.

Vous étiez deux à être solidaire à Samuel Eto’o. Benoît Angbwa et vous. Considérez-vous les autres coéquipiers comme des traîtres ?

Non, pas du tout je ne saurais considérer mes coéquipiers comme des traîtres mais c’est quand même dommage qu’avec tout ce que nous avons fait à Marrakech, ce ne soit que trois personnes qui ont poursuivi l’action. Le reste du groupe s’est rétracté alors que c’est toute une équipe qui avait posé l’acte. Quoi qu’il en soit, je n’en veux à personne ; je ne voudrais pas que les autres fassent la même chose que moi parce que ce que j’ai fait je ne le regrette pas. On continue à se parler et à plaisanter sans plus faire allusion à cette affaire.

Avez-vous le sentiment que les choses ont changé aujourd’hui ?

Je ne sais pas… Je ne suis plus revenu depuis en sélection mais j’ai entendu qu’il y a encore eu quelques plaintes pendant les matchs même si c’est resté en interne. Mais je crois de tout cœur que beaucoup de chose changeront parce que nous méritons mieux que tout ce qui a été dit et entendu autour de cette sélection nationale.

Propos retranscrits pas C.T.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE