07/09/2012 02:21:01
Cap-Vert /Cameroun. Les Requins bleus veulent manger les Lions indomptables
Tolérance zéro ! La sélection nationale de cette ancienne colonie portugaise qui est tombée en juin dernier face aux Aigles de Carthage (1-2) dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, n’entend pas jouer les outsiders demain à domicile face aux poulains de Denis Lavagne.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Tolérance zéro ! La sélection nationale de cette ancienne colonie portugaise qui est tombée en juin dernier face aux Aigles de Carthage (1-2) dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, n’entend pas jouer les outsiders demain à domicile face aux poulains de Denis Lavagne. Le Cameroun qui n’a pas jusqu’ici trouvé la clé du compartiment offensif n’est pas à l’abri des mauvaises surprises.

Le dernier match des Lions face au Cap-Vert remonte au 6 septembre 2008. La rencontre comptait pour l'avant-dernière journée des éliminatoires combinés Can/Coupe du monde 2010 et le Cameroun est allé gagner à Praia, (2-1). Menés à la mi-temps, les poulains d’Otto Pfister ont trouvé le chemin des buts par l’entremise d’Achille Emana puis Somen A Tchoyi, qui étrennait sa première sélection en équipe A. A l’époque, les Requins bleus n'avaient pas réussi à noyer les  Rois de la forêt comme ils l’ont fait face au Nigeria puis l'Angola dans un passé récent. Pour la rencontre de demain, Denis Lavagne devrait éviter de jouer à la suffisance et miser plutôt sur la carte de la prudence puisque tous les 21 Capverdiens convoqués par le sélectionneur Lucio Antunes, évoluent à l'étranger et sont de très bons techniciens. A en croire le site d’information okabol.com, ils ont commencé à arriver à Praia depuis le 3 septembre dernier, et sont d’ores et déjà au complet et disponibles pour leur staff technique.

Bonne nouvelle pour Nicolas Nkoulou et ses coéquipiers, l’attaquant fétiche des Tubarões Azuis, Ryan Mendes ne jouera pas contre son coéquipier de Lille Aurélien Chedjou. L’ancien havrais que l'on a aperçu dimanche en fin de match de L1 contre le Paris saint germain (Psg) est victime d’une blessure qui le rend indisponible pour dix jours. Toutefois, le groupe pourra compter sur ses feux follets tels : Jorge  Djaniny  Semedo du Sl Benfica -  ou encore Jose Andrade du Sc Braga tous deux évoluant au  Portugal.

Le système de jeu des Requins est pratiquement calqué sur le modèle portugais qui s’adosse sur de courtes passes soutenues par un démarcage d'appui coordonné pour demander le ballon dans la voie centrale. Lequel se relaie avec un démarcage d'appui effectué par les milieux de terrain et les défenseurs latéraux très rapides. La défense gardée par Odysseu  Guy  Ramos  du R.kc Waalwijk aux Pays-Bas est solide et suffisamment agressive. Choupo Moting, Leonie Kwekeu et Achille Emana (s’ils sont alignés) auront du fil à retordre pour espérer franchir cette muraille.

Un petit voyage dans le temps nous apprend que pour sa première participation à une compétition préliminaire, à l'occasion de la Coupe du monde 1986, le Cap-Vert s'était fait éliminer par l’équipe d’Algérie (0-0 puis 0-2) ; c'est après ce match que les Fennecs s'étaient qualifiés pour la Coupe du monde 86. Très à son avantage au début des éliminatoires pour la Coupe du monde 2006, le Cap-Vert s'est fait éliminer au Tour préliminaire après quelques bonnes performances, notamment face au Ghana ou à la République démocratique du Congo.

Joâo de Deus

En 2008, lors du début de la phase éliminatoire, de nouveaux joueurs d'origine capverdienne sont injectés dans la sélection pour apporter plus d'expérience à la sélection mais elle sera éliminée de la phase de qualification pour la Can et la Coupe du monde 2010. Après avoir été en bonne position pour la qualification, elle perd ses deux derniers matchs contre le Cameroun (1-2) et la Tanzanie (1-3). Ces contre-performances ne la placent pas dans les huit meilleurs seconds des groupes de qualification et l'équipe est éliminée dans la course au Mondial 2010 et à la Can 2010. Pendant un match amical, ils réussissent à tenir en échec le Portugal (0-0).

En  2010 le Portugais Joâo de Deus quitte le navire pour le club espagnol de l’Ad Ceuta, il est remplacé en août 2010 par Lucio Antunes, ancien entraîneur des U21 avec qui il a remporté les Jeux de lusophonie 2009. Il avait pour mission de qualifier l'équipe pour la Can 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale. Petite réserve, ce match Cap-Vert-Cameroun, comptant pour le troisième et dernier tour des éliminatoires de la Can 2013 sera dirigé par un trio arbitral gabonais qui est déjà contesté par la Fédération capverdienne de football. La raison? La proximité géographique entre le Gabon et le Cameroun. Chaud devant.

Les 23 joueurs du Cap-Vert

Gardiens : Jozimar Dias Vozinha (Progresso Sambizanga-Angola), Fredson Tavares (Sans club)

Défenseurs : Odysseu  Guy  Ramos  (R.kc Waalwijk -  Pays-Bas), Admilson Barros (Cd Maritimo -  Portugal), Carlos Tavares (AEL Limassol -Chypre), Fernando Neves Nando (Châteauroux -  France), Fernando  Varela -  (Fc Vaslui -  Roumanie), Ianique Tavares (Videoton -  Hongrie), Ricardo  Silva -  (Pacos Ferreira -  Portugal), Nivaldo Santos ( A. Academica Coimbra -  Portugal)

Milieux : Elvis Macedo  Babanco -  (Sporting Clube Olhanense -  Portugal), Marco Soares - (Omonia -  Chypre), Odair Fortes -  (Stade de Reims -  France), Sténio Santos -  (Cd Feirense -  Portugal), Toni Varela - (Sparta Rotterdam BV -  Pays-Bas), Valter Borges - (Sans club)

Attaquants :Jorge  Djaniny  Semedo -  (SL Benfica -  Portugal), Jose Andrade (SC Braga -  Portugal), Heldon  Ramos  (CD Maritimo - Portugal), Buenos Fernandes  (GD Interclube - Angola), Ryan Mendes da Graça -  (Lille -  France).

Christian TCHAPMI

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE