19/09/2012 18:37:10
Denis Lavagne menace: J'ai contact mon avocat...
Une semaine après son limogeage de son poste de sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun, le «sorcier blanc» sort du silence. Et menace de saisir la FIFA si ses arriérés de salaire ne sont pas réglés rapidement. Entretien.
Football365/FootSud
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

Denis Lavagne

Une semaine après son limogeage de son poste de sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun, Denis Lavagne sort du silence. Et menace de saisir la FIFA si ses arriérés de salaire ne sont pas réglés rapidement. Entretien.  

Denis, le ministre des Sports a pris il y a une semaine la décision de vous suspendre de vos fonctions de sélectionneur des Lions Indomptables. Actuellement en France, comptez-vous retourner au Cameroun ?

Bien sûr ! Mon déplacement en France était prévu de longue date et n’a rien à voir avec le résultat de Praia (défaite du Cameroun face au Cap-Vert (2-0), en match aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013 le 8 septembre, ndlr). D'ailleurs, le ministère et la Fécafoot étaient au courant. Je n’ai pas fui comme le prétendent certains. Je serai donc de retour sur Yaoundé le 26 septembre.

Comment réagissez-vous à la décision du ministre, Adoum Garoua, de vous suspendre de vos fonctions ? 

Je suis surpris que le ministre ait pris seul la décision, sans consulter ni informer la Fécafoot. Ce qui n’est pas très réglementaire aux yeux de la FIFA, sachant que les dirigeants de la Fédération me faisaient encore confiance pour qualifier l’équipe nationale pour la phase finale de la CAN 2013. La Fécafoot n’avait nullement envisagé de m’écarter comme certains essayent de le faire croire.

Dans ce cas, allez-vous saisir la FIFA ?

Je vais aviser, j'ai contacté mon avocat, on va voir l’évolution de cette affaire. Mais si mes salaires ne me sont pas payés rapidement, je saisirai la FIFA. 

Qu'avez vous encore à réclamer à l'Etat sur le plan salarial ?

A ce jour, ils me doivent l’intégralité de douze mois de salaire.

NB. Le chapeau est de la rédaction de cameroonvoice

 

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE