28/09/2009 15:50:23
Mondial Junior 2009 : le Cameroun entame bien la compétition
Après la Corée du Sud Samedi, les camerounais vont rencontrer les Etats-Unis demain, mardi
Makeda Lydie Gnotuom
Journal du Cameroun
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Alain Wabo, l’entraîneur national des lions indomptables junior avait prévenu : ses poulains vont faire tâche d’huile dans cette coupe du monde junior Egypte 2010. En effet, pour leur première sortie samedi, 26 septembre 2009, les lionceaux ont certes peiné, mais sont venus à bout de la Corée du Sud sur le score sans tâche de deux buts à zéro. Or en début de match, les lionceaux ont causé des frayeurs au public camerounais. A la quarantième seconde seulement de la première mi-temps, les asiatiques manquent d’ouvrir le score, en raison d’un oubli du joueur Effa Akono. C’est la panique sur le banc de touche et dans les gradins, et le Cameroun peut dire merci au poteau gauche du gardien François Beyokol, qui repousse le tir de l’adversaire. Pas de temps donc pour les lionceaux de prendre la température du match comme on dit, puisque les coréens ont déjà sonne l’alerte. Jacques Zoua, Ekeng Patrick et autres Brice Owona vont se démêler comme des diables pour essayer de contenir la fougue de la Corée du Sud. C’est logiquement qu’à la 12é minute de jeu, Owona Brice passe à côté de l’ouverture du score. Son tir en effet, vole au dessus de la barre transversale du portier coréen. Mais celui-ci ne souffle pas bien longtemps, car à la 19émn de jeu, le Cameroun ouvre enfin la marque, suite à une faute de la main dudit portier.

 

                                                                         © Okabol.com
                                                                                               Ekeng (Cameroun)

Désormais, les lionceaux mènent par un but à zéro, mais ce n’est pas suffisant comme le prouvent les assauts répétés de l’équipe nationale dans le camp d’averse. Dans le même temps, l’on peut déplorer un réel manque d’esprit d’équipe pendant plusieurs minutes de la part des joueurs camerounais. Un manque de générosité par exemple des joueurs Ekeng et Owona en bonne position qui au lieu de solliciter leurs coéquipiers au moment des actions qui pourraient être déterminantes, optent plutôt pour la formule personnelle. Au finish, formule évidemment non payante pour les tricolores, puisque la défense sud-coréenne veille au grain. C’est donc sur le score étriqué d’un but à zéro en faveur du Cameroun, que la première partie du match s’achève.

Le lion rugit encore
Cette mi-temps est l’occasion pour le technicien Alain Wabo, de donner quelques consignes à ses poulains, car il est question de profiter de l’avantage au marquoir, et obtenir les trois une fois le match terminé. Même si les lionceaux présentent un pâle visage de retour des vestiaires, ils rugissent une fois de plus à la 64émn de jeu, grâce à une superbe tête du jeune Tiko Messina, à la conclusion d’une belle contre-attaque. Ménès désormais par deux buts à zéro, les sud-coréens veulent revenir à la marque, mais les lionceaux ne dorment pas et veillent à ce que les cages du portier Beyokol, reste inviolées. Chose faite jusqu’à la fin de la rencontre. Première sortie, première victoire de l’équipe nationale du Cameroun.

A présent, les regards sont tournés vers le prochain match qui va opposer le Cameroun aux Etats-Unis, ce mardi, 29 septembre 2009.

Makeda Lydie Gnotuom

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE