01/10/2012 01:26:57
Rebelotte. Eto'o fait valoir ses exigences
Alors que tout semblait calé pour la préparation de la rencontre Cameroun - Cap-Vert, certains cadres de la sélection, menés par Samuel Eto'o, ont fait pression pour modifier le plan prévu. Explications.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Alors que tout semblait calé pour la préparation de la rencontre Cameroun - Cap-Vert, certains cadres de la sélection, menés par Samuel Eto'o, ont fait pression pour modifier le plan prévu. Explications. 

Dans la perspective de leur prochain match des éliminatoires de la CAN 2013 contre les Requins bleus du Cap-Vert, les Lions indomptables devaient se mettre au vert dans les locaux du centre technique de la Confédération africaine de football (CAF), situés à Mbankomo, une localité qui se trouve à une trentaine de kilomètres de Yaoundé, la capitale politique. Le choix avait été fait par Jean-Paul Akono, une semaine après sa nomination au poste de sélectionneur de l’équipe nationale A en remplacement de Denis Lavagne. Le champion olympique 2000 expliquait ce choix par la nécessité pour ses poulains, eu égard à l’enjeu du match contre le Cap-Vert, d’avoir une concentration maximale, loin de la grande agitation de la capitale. Alors que les autorités avaient déjà pris les dispositions pour valider ce choix, voilà que certains cadres de la sélection s’y sont opposés.

« Mardi dernier, pendant son séjour express à Yaoundé, Eto’o fils a fait savoir à Akono qu’il n’était pas d’accord avec le choix de Mbankomo. Il a souhaité que le stage se face comme très souvent au stade Ahmadou Ahidjo en communion avec les fans des Lions. Et comme l’avis de Eto’o venait épouser celui des autres cadres qui se sont prononcés avant, le staff technique a donc finalement accepté de revenir sur son choix », explique notre source à la direction administrative de l’équipe nationale. Ainsi, aux dernières nouvelles, les Lions Indomptables vont se préparer au stade Ahamdou Ahidjo et auront leur tanière à l’hôtel Hilton de Yaoundé, où l’entraineur Jean-Paul Akono communiquera lundi en fin de matinée, à la faveur d’une conférence de presse, la liste des 23 joueurs convoqués pour le match décisif du 14 octobre 2012. La rencontre, très attendue, comptera pour la manche retour du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013. Au match aller, les Lions avaient perdu deux buts à zéro…

Paul Nana, à Douala (Rédaction Football365/FootSud)


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE