06/10/2009 14:47:03
Un Cameroun guéri accueille un Togo malade
Le Cameroun aborde en position de force la fin des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010. Les Camerounais restent sur trois victoires consécutives depuis que Paul Le Guen est devenu sélectionneur. Ils tenteront la passe de quatre face au Togo, le 10 octobre, à Yaoundé. Les Togolais, eux, nagent en plein doute depuis que Jean Thissen a cédé sa place à Hubert Velud.
David Kalfa
RFI
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille
Moustapha Safilou avait ouvert la marque pour le Togo contre le Maroc à Lomé  (1-1).(Photo: Reuters)

Moustapha Safilou avait ouvert la marque pour le Togo contre le Maroc à Lomé (1-1).
(Photo: Reuters)

Le Cameroun aborde en position de force la fin des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010. Les Camerounais restent sur trois victoires consécutives depuis que Paul Le Guen est devenu sélectionneur. Ils tenteront la passe de quatre face au Togo, le 10 octobre, à Yaoundé. Les Togolais, eux, nagent en plein doute depuis que Jean Thissen a cédé sa place à Hubert Velud.

C’est ce qu’on appelle une guérison éclaire. L’équipe de football du Cameroun était malade il y a encore trois mois. Les Camerounais restaient sur une défaite au Togo (1-0) et un match nul face au Maroc (0-0) en 3e Tour des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010. L’Allemand Otto Pfister avait été débarqué en mai et ses assistants incapables d’assurer l’intérim.

Puis, le Français Paul Le Guen a repris en main la Tanière avec succès. Son bilan : trois victoires consécutives en Autriche (2-0) et surtout au Gabon (2-0) puis à Yaoundé face aux Panthères (2-1). Sous sa houlette, l’équipe du Cameroun n’a pas toujours été brillante mais elle a retrouvé cohérence et rigueur.

Le Cameroun version Le Guen mise sur la puissance et le réalisme en attaque. L’entraîneur français joue aussi la carte de la continuité. Il a convoqué 22 joueurs pour la réception du Togo le 10 octobre à Yaoundé, puis un match amical contre l’Angola le 14 octobre, au Portugal. Vingt d’entre eux ont participé à la double confrontation face au Gabon. Henri Bédimo et l’international Espoirs Georges Mandjeck remplacent numériquement Benoît Assou-Ekoto, suspendu, et Aurélien Chedjou, blessé.

Emmanuel Adebayor (g) aux prises avec le Marocain Hicham Mahdoufi lors de Togo-Maroc.(Photo: Reuters)

Emmanuel Adebayor (g) aux prises avec le Marocain Hicham Mahdoufi lors de Togo-Maroc.
(Photo: Reuters)

 

Le Togo dans le brouillard

Assou-Ekoto et Mandjeck  étrenneront peut-être leur nouveau maillot face à des Togolais en plein brouillard. Les Eperviers se présenteront en effet avec un nouveau sélectionneur, Hubert Velud. Cet entraîneur français de 50 ans succède au Belge Jean Thissen, débarqué par la FTF pour des raisons obscures - exceptés ses résultats moyens à la tête des Eperviers.

Avec une victoire, une défaite, deux matches nul et une différence de buts négative au compteur, les Ouest-Africains n’ont plus le choix : ils doivent battre le Cameroun s’ils veulent participer à leur deuxième phase finale de Coupe du monde de suite.

Tchanilé Bana, qui assure l’intérim, a convoqué 23 joueurs pour le match à Yaoundé puis une confrontation amicale au Japon, le 14 octobre. Le gardien de but Kossi Agassa ne fait pas partie de la liste. Tout comme Razak Boukari. Le Franco-Togolais préfère décliner les convocations pour le moment.


CLASSEMENT Points Bp Bc Diff. buts Matches
1.Cameroun 7 4 2 + 2 4
2.Gabon 6 6 5 + 1 4
3.Togo 5 2 4 -  2 4
4.Maroc 3 2 3 -  1 4

Calendrier et résultats du 3e Tour, ici.


LES EQUIPES

Cameroun

Gardiens :
Carlos Kameni (Espanyol Barcelone/ESP), Hamidou Souleymanou (Kayserispor/TUR)

Défenseurs :
Rigobert Song (Trabzonspor/TUR), Geremi Njitap (Newcastle/ANG), Sébastien Bassong (Tottenham/ANG), Henri Bédimo (Châteauroux/FRA), Augustin Binya (Neuchâtel Xamax/SUI), Stéphane Bikey (Burnley/ANG), Nicolas Nkoulou (Monaco/FRA)

Milieux :
Jean II Makoun (Lyon/FRA), Stéphane Mbia (Marseille/FRA), Achille Emana (Betis Séville/ESP), Alexandre Song (Arsenal/ANG), Landry Nguemo (Celtic Glasgow/ECO), Daniel Ngom Kone (Tenerife/ESP), Enoh Eyong (Ajax Amsterdam/P-B), Georges Mandjeck (Kaiserslautern/ALL)

Attaquants :
Samuel Eto’o (Inter Milan/ITA), Paul Alo’o Efoulou (Nancy/FRA), Albert Meyong Zé (Braga/POR), Achille Webo (Real Majorque/ESP), Somen Tchoyi (Red Bull Salzburg/AUT)

Togo

Gardiens :
Dodji Obilalé (GSI Pontivy/FRA), Omouro Diabakaté (Gomido/TOG), Cedric Mensah (sans club)

Défenseurs :
Nibombé Daré (Timisoara/ROU), Akimsola Boussari (El Jedida/MAR), Mamah Gafar (FC Sheriff/MOL), Mango Senah (Marseille/FRA), Tawali Magnima (Gomido/TOG), Serge Akakpo (Vaslui/ROU)

Milieux :
Floyd Ayité (Nancy/FRA), Thomas Dossevi (Nantes/FRA), Guillaume Walter Brenner (Alki/CHY), Mani Sapol (Al Ittihad/LBY), Euloge Ahodikpe (Diosgyor/HON), Moustapha Salifou (Aston Villa/ANG), Alaixys Romao (Grenoble/FRA), Komlan Amewou (Stromgodset/NOR)

Attaquants :
Serge Gakpé (Monaco/FRA), Emmanuel Shéyi Adebayor (Manchester City/ANG), Kpatoumbi Liyabe (ASKO/TOG), Jonathan Ayité (Nîmes/FRA), Olufadé Adékanmi (La Gantoise/BEL)

Forfaits :
Assimiou Touré (Bayer Leverkusen/ALL), Hénio Hamilton (Sport club Recife, Brésil).

David Kalfa

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE