12/11/2009 16:21:28
CdM 2010 : Eto'o : "Montrer le potentiel du continent africain"
L'attaquant de l'Inter Milan, Samuel Eto'o a livré ses objectifs avec le Cameroun pour les éliminatoires du Mondial 2010. Le goleador des Lions Indomptables ne manque de pas d'ambitions. Une interview exclusive pour Goal.com !
Fabrizio Ponciroli
Goal
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Samuel Eto'o n'a pas la langue dans sa poche. Le buteur camerounais, qui disputera un match décisif avec les lions Indomptables contre le Maroc, a livré ses objectifs pour le Mondial sud-africain. En exclusivité pour Goal.com...

Goal.com : Samuel, le Cameroun est tout proche d'une qualification pour la Coupe du monde ? Êtes-vous favoris pour décrocher votre ticket dans ce groupe serré ?


Samuel Eto'o : Dans ces éliminatoires, il n'y a pas de petites équipes. Nous l'avons déjà vu depuis le début, toutes les sélections de ce groupe A méritent le respect. Nous devons respecter chaque adversaire et rester concentrés.

Vous avez d'autant plus de pression que le Cameroun ne s'est pas qualifié pour le Mondial 2006...

S. E. : Il est clair que le fait de ne pas avoir participé à la dernière édition a été un choc pour tout le monde. Mais même si ce n'est pas digéré, nous avons souhaité rebondir rapidement et nous concentrer sur notre jeu pour ne pas reproduire le mêmes erreurs. Nous avons travaillé dur, et nous souhaitons vraiment participer à la prochaine coupe du monde et faire un bon parcours.

Le lion est le symbole de cette équipe du Cameroun. que représente t-il à vos yeux ?

S. E. :
Pour nous, c'est très important. Le lion est le roi de la jungle.  Nous faisons le maximum pour être considérés comme les rois d'Afrique.

Que signifie le fait que le Mondial se dispute sur le continent africain ?

S.E. : Ceci est vraiment significatif. Nous avons la possibilité de montrer à tout le monde de quoi nous sommes capables sur le plan de l'organisation. Le monde entier est réticent vis-à-vis du potentiel africain...

De nombreux joueurs du continent évoluent désormais dans les plus grand club européen ?

S. E. : Oui, désormais, bon nombre de joueurs africains ont rejoint des clubs de top niveau européen. Et je pense que ce n'est pas une surprise, car nous avons des joueurs très forts sur le plan technique, parfois même supérieurs à celui des joueurs d'autres continents.

Qu'est-ce qu'il vous manque du continent africain en vivant en Europe ?

S. E. : Comme je le dis souvent, je vis en Europe mais je dors en Afrique. J'ai toute ma famille qui vit en Europe et j'ai tout ce dont j'ai besoin. Ce sont des éléments essentiels pour mon quotidien.

Fabrizio Ponciroli

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE