15/11/2009 04:33:08
Egypte/Algérie: tension au stade
Le duel devait déterminer laquelle des deux équipes sera de la prochaine Coupe du monde, qui aura lieu l'été prochain en Afrique du Sud. L'équipe égyptienne devait l'emporter par trois buts d'écart pour se qualifier. Si seulement deux points séparaient les équipes, un match d'appui aurait lieu au Soudan, mercredi prochain.
Radio-Canada
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La tension reste vive samedi entre l'Égypte et l'Algérie après la victoire égyptienne lors du match de qualifications pour le Mondial de soccer 2010.

Trois partisans algériens auraient été blessés légèrement lorsque leur autobus a fait l'objet de tirs de cailloux à la sortie du stade, selon un journaliste de l'AFP sur place.

Dans une attaque qui rappelle les événements violents qui ont marqué l'arrivée de l'équipe algérienne en sol égyptien, des partisans égyptiens ont sondé les autobus afin de déterminer l'origine des partisans se trouvant à l'intérieur. Après vérifications, les autobus contenant des partisans égyptiens ont été vandalisés.

Selon AFP, au moins quatre autobus auraient ainsi été attaqués, et ce, sous l'oeil passif de policiers antiémeutes.

Un responsable des services de sécurité a toutefois déclaré qu'un seul autobus avait été la cible de jets de pierre.

Les célébrations d'après-match avaient pourtant semblé, dans un premier temps, se passer dans le calme, avec les traditionnels concerts de klaxons et l'envahissement des rues du Caire par les partisans en délire.

Un duel sans merci

Le duel devait déterminer laquelle des deux équipes sera de la prochaine Coupe du monde, qui aura lieu l'été prochain en Afrique du Sud. L'équipe égyptienne devait l'emporter par trois buts d'écart pour se qualifier. Si seulement deux points séparaient les équipes, un match d'appui aurait lieu au Soudan, mercredi prochain.

L'Égypte a finalement gagné 2-0, marquant son deuxième but dans les derniers instants de la partie, forçant donc la tenue du match ultime.

L'Algérie n'a pas participé à un Mondial depuis 1986, l'Égypte depuis 1990.

Rivalité houleuse

Jeudi, à l'arrivée de l'équipe nationale algérienne au Caire, leur autobus a été la cible de jets de pierre. Trois joueurs et un entraîneur ont été blessés, selon un officiel de la FIFA.

Les esprits se sont échauffés lorsque la presse égyptienne et les services de sécurité du pays ont affirmé que cette attaque avait été mise en scène par l'équipe d'Algérie.

La presse algérienne a pour sa part rapporté que, sur son territoire, des jeunes avaient saccagé une résidence de cadres d'une cimenterie égyptienne au sud-est d'Alger.

La FIFA intervient

En dépit de cette ambiance électrique, la FIFA a décidé de maintenir le match. Cependant, elle a demandé à la Fédération égyptienne et aux autorités nationales de lui fournir des garanties écrites que l'équipe algérienne serait dûment protégée.

Le ministre adjoint de l'Intérieur a promis que des mesures exceptionnelles pour assurer le bon déroulement de la journée et assurer que le ministre de l'Intérieur s'en occupait personnellement.

Un cordon de policiers antiémeutes a été déployé autour du stade pour éviter des dérapages.

Quelque 70 000 spectateurs égyptiens et 2000 Algériens étaient sur place.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE